Menaces de mort : Pour de la marchandise impayée, Aloyse Samba Mbaye traîne son fournisseur à la barre pour se tirer d'affaire.


Menaces de mort : Pour de la marchandise impayée, Aloyse Samba Mbaye traîne son  fournisseur à la barre pour se tirer d'affaire.

Pour avoir proféré des menaces de mort à son collaborateur, Aloyse Samba Mbaye, le commerçant Layine Touré a été attrait, ce 29 octobre, devant la barre de la chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Dakar pour répondre des faits qui lui sont reprochés.

En effet, le plaignant et le mis en cause opèrent tous deux (2) dans le commerce de téléphone portable de luxe. Le premier habitué à prendre du second une importante quantité de marchandises a, pour sa dernière prise, traîné le pas pendant 6 mois pour verser sa dette de 6 millions FCFA. 

Las de courir derrière Aloyse, Layine Touré a jugé stratégique de le menacer de mort pour le contraindre à verser la valeur de la marchandise qu'il lui a fournie et déjà écoulée dans le marché.
Dans une audience suivie par Dakaractu, les 2 commerçants se sont expliqués sur leur différend.
"Layine me fournissait de la marchandise et lorsque je l'ecoulais, je lui versais la totalité de la somme. À ma grande surprise, il m'envoie des audios par WhatsApp où il menaçait de me tuer si toutefois il me croise dans le marché que nous partageons. Dans les 3 messages vocaux qu'ils m'a envoyés, il me disait que je n'étais pas un bon catholique et qu'il allait attenter à ma vie", a soutenu à la barre le plaignant.
Interpellé sur les propos de Aloyse, le prévenu a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Il évoque néanmoins qu'il s'agit là d'une stratégie pour pousser le plaignant à lui rembouser la valeur de la marchandise.
"Je l'ai menacé pour qu'il me paie. Il n'a jamais été question de mettre en exécution mes menaces et cela lui même le sait. Cela fait 6 mois que je cours derrière lui pour qu'il me verse les 6 millions Fcfa qu'il me doit. À chaque fois que je lui demande, il me fait croire que le commerçant à qui il a livré la marchandise ne lui a toujours pas versé son dû. J'ai sollicité des preuves qui peuvent étayer ses allégations, mais il peine toujours à me les donner. Avant que je lui envoie des menaces, je l'appelais mais il ne me répondait plus et j'ai pensé bien faire en le contactant via internet", s'est justifié Layine Touré devant la barre. 
Interrogé sur la dette qui le lie à l'accusé, Aloyse Samba Mbaye confirme et charge son client.
"J'avoue que je lui dois de l'argent, mais je n'ai pas pu lui verser la somme parce que mon client ne m'a toujours pas payé et c'est ce que je lui ai fait comprendre mais il ne veut pas me croire. On s'est expliqué à maintes reprises sur cela. ll s'est avéré que je n'étais pas le seul à qui mon client devait de l'argent, il a également contracté des dettes estimées à 100 millions FCFA avec d'autres commerçants", a confié Aloyse.
Dans sa plaidoirie, la partie civile a fait savoir que le sieur Layine Touré avait une intention réelle de mettre à exécution ses menaces.
"Il a envoyé à mon client 3 audios successifs où il restait sur ses menaces. Il dit qu'il l'a fait pour le contraindre à payer mais ce qu'il ignore c'est que la menace est un délit et qu'on ne sait jamais si elle est réelle ou non tant qu'on ne passe pas à l'action. C'est pourquoi, Mme le juge, je vous demande de le déclarer coupable et de lui infliger la peine qui vous plaira conformément à la loi pénale", a estimé l'avocat.

Pour sa part, la défense a regretté les faits non sans attirer l'attention du juge sur le comportement du plaignant qui, relève le conseil de Layine Touré, tente de se victimiser après avoir grugé son client.
"Mme le juge mon client a fauté en proférant des menaces, c'est vrai, mais il l'a dit, il n'a jamais été dans ses intentions de lui faire quoi que ce soit. Mon client a porté plainte pour escroquerie cela fait 3 mois et c'est une requête qui précède ces faits en l'espèce. Nous savons tous que le temps de la justice n'est pas le temps des hommes, c'est pourquoi la plainte traîne encore devant les juridictions, mais ce qu'il y'a lieu de dire c'est que le sieur Aloyse n'est pas sérieux dans ce qu'il fait. Non seulement, il doit 6 millions FCFA à mon client, mais il cherche à le ridiculiser. Dites lui de payer sa dette", a dit l'avocat qui invite la cour à faire preuve de bienveillance à l'endroit de Layine Touré.

Dans sa délibération, le juge a déclaré Layine Touré coupable de menaces de mort et l'a condamné à 2 mois avec sursis.

 
 
Samedi 30 Octobre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :