Mémorandum sur les émeutes de mars 2021 : Le M2D décide de poursuivre l’État du Sénégal devant les juridictions internationales.


Le mouvement pour la défense de la démocratie a tenu cet après-midi une rencontre pour dérouler son mémorandum sur les émeutes de mars dernier qui ont fait plusieurs victimes. Dans ses premières lignes, le M2D aura d’abord dénoncé la démarche judiciaire qui a conduit à ces dégâts matériels et démocratiques.

Ce mémorandum, selon le M2D, vise à rétablir la vérité sur les événements, mais également pour rendre justice aux victimes qui veulent que la réalité des faits soit rétablie.
 
Le M2D décidant de participer à rendre justice aux familles des victimes pour que de telles situations ne se reproduisent plus, compte poursuivre les auteurs des actes de mars dernier et de leur commanditaire, l’État du Sénégal, devant les juridictions nationales, régionales et internationales. À cet effet, le M2D se réjouit de la saisine de la CPI par un collectif de sénégalais de l’intérieur et de la diaspora qui pourrait constituer un déclic à ces événements.

Le mouvement pour la défense de la démocratie n’envisage pas s’arrêter à ce niveau. En effet, Cheikh Tidiane Dièye et ses camarades informent que des plaintes sont déjà en cours de préparation.
Par ailleurs, le M2D exige que l’État du Sénégal indemnise les familles des victimes assassinées et des personnes ayant subi des dommages corporels...
Mercredi 26 Mai 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :