Medina Yoro Foula : le festival des forêts pour lutter contre la déforestation et les changements climatiques.


Le département de Médina Yoro Foula, comme le reste de la Casamance, est connu pour ses importants massifs forestiers, ainsi que les essences d’arbres rares qui s’y trouvent. Cependant, avec 10 000 ha de forêts perdus en Casamance entre 2010 et 2015 d’après l’Institut d’études de sécurité (ISS), ces zones forestières sont menacées de disparition. Au-delà des défrichages liés à l’avancée du front agricole, l’abattage illégal est l’une des causes principales de cette déforestation. En ce sens, ce festival des forêts pourrait être une solution au renouvellement des ressources d’ici quelques années. Il va participer à la lutte contre la déforestation et les changements climatiques.
Pour l’adjoint au préfet de MYF,  Modou Sakho, « nous avons apprécié positivement cette activité qui s’inscrit dans le cadre du festival des forêts édition 2021 abrité par Médina Yoro Foula. Je rappelle que les forêts du département continuent d’être agressées et si on ne les protège pas cela constituer un réel danger pour les populations à la base. Avec les efforts de l’État et des partenaires, on pourra sensibiliser les populations sur les dangers liés à la coupe de bois abusive. Il faut rappeler que notre département est frontalier avec la Gambie avec une activité intense du trafic illicite de bois. »
Pour contribuer à combattre l’exploitation forestière illégale dans le département de Médina Yoro Foula, les acteurs engagés dans le projet commun se sont donnés comme objectif de promouvoir une citoyenneté environnementale active par la participation des communautés locales et des organisations. Conscientes des dangers de la déforestation et des changements climatiques, les populations s’engagent à accompagner cette initiative.
Les actions déroulées dans ce cadre ont permis d’articuler l’éducation environnementale et citoyenne. Pendant plus de trois ans, les communautés se sont engagées, en lien avec les élus, les autorités administratives territoriales, les services techniques pour la préservation de la forêt.
Les organisations paysannes membres du ROPPA s’engagent à la bonne gestion communautaire des forêts pour assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle.
Mercredi 30 Juin 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :