Médicaments saisis à Touba : Les deux mis en cause risquent sept ans de prison


Finalement, l’affaire des médicaments saisis à Touba en novembre 2017 a été plaidée hier, devant le Tribunal des flagrants délits de Diourbel. Si le tribunal suit le réquisitoire du procureur, Bara Sylla et Amadou Woury Diallo vont séjourner pendant sept ans à la Maison d’arrêt et de correction de Diourbel pour association de malfaiteurs, contrebande et exercice illégal de la pharmacie. En plus, le parquet a demandé un million Fcfa d’amende à chacun des accusés. Toutefois, les deux accusés ont adopté la même ligne de défense. Bara Sylla et Amadou Woury Diallo ont nié en bloc les accusations portées contre eux. Seulement Bara Sylla a fini de reconnaître être le propriétaire de quelques cartons de pommades anti-inflammatoires qu’il a achetées à 30 millions. Les véhicules ont quitté la Guinée Bissau à destination de Touba. Quant à son coaccusé, il n’a pas varié dans son propos. Amadou Woury Diallo dit ignorer la présence de médicaments dans les deux cargaisons. Le Syndicat national des pharmaciens et l’Ordre des pharmaciens du Sénégal qui se sont constitués parties civiles ont réclamé respectivement un milliard Fcfa et 1,350 milliard Fcfa en guise de dommages et intérêts. L’affaire est mise en délibéré jusqu’au 6 novembre prochain.
Mercredi 19 Septembre 2018
Dakar actu




Dans la même rubrique :