Médias - Apparition de nouveaux journaux : bénédiction ou appât pour promoteurs véreux ?

Le paysage médiatique sénégalais s'enrichit de nouveaux titres. De nouvelles publications dont la survenue peut être perçue différemment chez les citoyens. Pour Mbaye Thiandoum, Directeur de Publication de l’Info et Mamadou Thior du Cored, cela peut être une bénédiction, mais à certaines conditions. Un flou entoure souvent les facteurs qui ont conduit la publication de ces journaux. Et les motivations réelles de leurs promoteurs.

L’histoire de la presse en papier est souvent dramatique avec des « journaux » morts nés. Et la faute selon nos interlocuteurs n’est pas à chercher loin. Pour le journaliste Massaer Dia, la création de ces nouveaux journaux est juste politique à quelques mois des élections locales

Cette situation ne pose-t-elle pas la nécessité de revoir la loi qui entoure le financement des entreprises de presse? Le Synpics en collaboration avec le Cored demande au ministère de la communication d'être plus regardant afin que la loi sur la publicité soit beaucoup plus exigeante.

Le marché de la presse reste donc malgré les nouveaux canaux de communication un filon pour beaucoup de promoteurs qui veulent explorer le secteur à des fins commerciales ou de propagande politique. Une réorganisation d'urgence s'impose...


Vendredi 28 Mai 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :