Me Simon Ndiaye (Avocat Lamine Diack) : « Cette décision est inhumaine… Cette justice a voulu faire de la morale et non pas du droit »


L’un des avocats de Lamine Diack, Me Simon Ndiaye, inscrit au barreau de Paris, s’est prononcé juste après la proclamation de la peine de son client condamné en première instance à 4 ans dont 2 avec sursis en plus d’une amende de 500.000 euros.

Selon Me Ndiaye : « Nous vous annonçons tout de suite que la défense de Mr Diack va faire appel de cette décision. Cette décision est injuste et inhumaine. Elle est injuste parce que le tribunal a cherché à faire dans le politiquement correct en se servant de Mr Diack comme un bouc émissaire. En lisant cette décision le tribunal nous a montré qu’il n’a fait qu’épouser de façon entière la thèse du parquet », s’est-il désolé devant la presse internationale.

Mieux, l’avocat de la défense estime que : «  Aucun élément présenté par la défense n’a été écouté. Toutes les thèses du parquet ont été épousées sans recul. Alors que le parquet à la fin du réquisitoire avait dit : « J’ai des doutes. »  Aujourd’hui nous avons un tribunal qui n’a plus de doutes, nous avons un tribunal avec des certitudes. » Une manière de charger un peu plus le tribunal dont le manque d’impartialité a été maintes fois décrié par les conseils de l’ancien patron de l’IAAF.

Dans cette lancée, Me Simon Ndiaye qui s’exprime ainsi en présence du principal concerné, Lamine Diack, de poursuivre : « Nous avons noté plusieurs incohérences, notamment quand on nous dit qu’il y’a eu des financements de campagne mais que dans le même temps on nous dit qu’il n'y a aucune trace de ce financement-là. On nous dit qu’il y a abus de confiance, que 15 millions de dollars auraient été détournés par le biais de contrats. Mais ceux qui ont signé le contrat ne sont pas mis en cause. Les bénéficiaires des contrats ne sont pas mis en cause, ceux qui travaillent pour Mr Diack, il y’en a aucun qui est poursuivi dans le cadre du marketing. »

Enfin, tel qu’annoncé par Me Moussa Sarr un peu plus tôt, depuis Dakar, Me Simon Ndiaye d’annoncer qu’ils comptent faire appel. « Cela est profondément injuste. Cette justice a voulu faire de la morale et non pas du droit. Et, c’est dangereux ! C’est pour ça que nous allons contester cette décision en faisant appel » a-t-il martelé.
Mercredi 16 Septembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :