Me Ousmane Sèye, avocat : « Thione Seck a été totalement blanchi par la Cour suprême, dix jours seulement avant sa mort, le 4 mars dernier »

Thione Seck, lead vocal du Ram Daan, est décédé, dans la nuit du samedi au dimanche, des suites d'une courte maladie, à l'âge de 66 ans. Artistes, journalistes, acteurs du monde culturel ont été nombreux à partager leur tristesse. À l'image du célèbre pénaliste Me Ousmane Sèye, son avocat de tous les jours.


« Cette nouvelle me remplit de tristesse. À cet instant, je pense à sa famille et à ses proches. Son humanité et son talent nous manquent déjà ». Entre le chanteur et son conseil, c’est plus de dix ans sur le même chemin rude et laborieux de la justice, au sujet de ce qu'il est convenu d'appeler « affaire Penc-Mi » ou bien les « faux billets ».

Ironie du sort, Me Ousmane Sèye a annoncé au téléphone de Dakaractu, que son client avait été blanchi avant sa mort. « Thione Seck a été totalement blanchi par la Cour suprême, seulement dix jours avant sa mort, le 4 mars dernier », a rapporté le conseil. 

« En ce qui concerne l'affaire de faux billets, la Cour suprême du Sénégal, qui est la plus haute juridiction du pays, saisie par moi-même d'un pourvoi en cassation, a cassé et annulé l'arrêt de la Cour d'appel de Dakar qui l'avait déclaré coupable. La Cour suprême a annulé toute la procédure et l'a totalement blanchi, par ordonnance rendu le 4 mars dernier », nous apprend l’avocat du défunt lead vocal du Ram Daan. 

Et la robe noire de poursuivre : « J'ai parlé avec lui de ce dossier, vendredi dernier. Je peux vous assurer que Thione Seck est parti soulagé. Tous ses dossiers judiciaires ont été vidés avant son décès. Il a été blanchi par toutes les décisions rendues en dernière instance. Toutes les décisions ont été en sa faveur. »

En ce qui concerne Penc-Mi, Me Sèye a rappelé que la Cour d'appel de Dakar a rétracté l'ordonnance qui avait servi de base légale à son expulsion et ordonné sa réintégration. « Tout cela n'est pas un hasard. Thioune Seck est un homme bien, un homme de valeur avec une moralité sans aucun doute. Et il l'a démontré toute sa vie à travers ses œuvres d'art », a-t-il témoigné. 

« Je connais Thione Seck depuis 30 ans. J'étais l'avocat de Wally Ndour, l'homonyme de son fils Wally Seck, qui me l'avait présenté », a encore rappelé Me Sèye...
Dimanche 14 Mars 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :