Me Moustapha Dieng : «Beaucoup de gens tapis dans l’ombre veulent réduire à néant la foi des thiantacounes»


Les thiantacounes sont retournés, ce jeudi, devant la Chambre criminelle du TGI de Mbour pour écouter les dernières plaidoiries de leurs avocats, dans le cadre du double meurtre de Médinatoul Salam. Et, l’intervention de Me Mouhamadou Moustapha Dieng n’a pas surpris ceux qui ont suivi les six jours de procès. L’avocat de la défense a fait son mieux pour faire prévaloir son point de vue : «Il y a des gens tapis dans l’ombre qui veulent réduire à néant la foi des thiantacounes. Mais, c’est peine perdue !»

Le conseil appelle à plus de considération pour la famille de Cheikh Béthio Thioune, qui cherche, dit-il, «à occuper ses disciples afin qu’ils ne s’adonnent pas à certaines pratiques». Face à tous ces efforts, un encouragement aurait été mieux, à son avis, que d’essayer de le «nuire». L’avocat de regretter que « beaucoup de gens tapis dans l’ombre veuillent réduire à néant la foi des thiantacounes». Il dit être au courant de beaucoup de choses. «Nous avons à cœur de préserver la paix publique dans notre pays », avoue l’avocat.

Ce dernier a tenté pour la dernière fois de convaincre le juge Thierno Niang que «les infractions reprochées à Cheikh Béthio et Cie ne sont pas fondées». Me Dieng est persuadé que «le parquet n’a pas réussi à prouver la culpabilité des accusés». Son confrère de la défense, Me Ibrahima Mbengue, s’est inscrit dans la même logique. «On cherche à briser le mouvement des thiantacounes, mais la bataille de l’opinion n’est pas importante», regrette l’avocat.  

 
Jeudi 2 Mai 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :