Me Moussa Sarr coordonateur pool avocats Imam Ndao: « le parquet a abdiqué »


Me Moussa Sarr coordonateur pool avocats Imam Ndao: « le parquet a abdiqué »
Coordonnateur des avocats de Imam Alioune Badara Ndao, Me Moussa Sarr, avocat d’affaires de profession et pénaliste par occasion, fait un bilan provisoire du procès des présumés terroristes. Dans les colonnes de Vox Populi, la robe noire estime que le Parquet a abdiqué, n’ayant pas été  en mesure de « répondre à la déconstruction de son réquisitoire.
« Audience après audience, l’accusation s’est effritée et a disparu, car il n’y avait aucun fait matériel articulé contre Iama Ndao. Il est tout simplement poursuivi pour sur la base de suspicion, de ses opinions », constaté M.
La défense de Iama Ndao ajoute : « Cela ne suffit pas non seulement pour poursuivre quelqu’un, mais à fortiori même de le condamner, parce que quand on poursuit quelqu’un en justice, on le fait juger pour ses pensées, ses opinions, on est loin de la justice. »
« Après avoir plaidé 30 ans contre Imam Ndao et la perpétuité pour certains accusés ; il n’a pas été en mesure de répondre à la déconstruction de son réquisitoire. C’est un aveu d’impuissance. C’est un échec», commente-t-il.
«C’est un dossier de suspicion om il n’y a aucun fait matériel.»
 
Mais à son avis, le parquetier est dans son rôle : «Il est dans une mission commandée, un rôle impossible, mais il a fait ce qu’il a pu dans le respect également des règles du jeu.»
L’affaire Imam Ndao et Cie est l’un des  plus grand procès de l’histoire récente des annales judiciaires du Sénégal avec 64 avocats et 29 détenus.
 
Samedi 2 Juin 2018
Dakar actu




Dans la même rubrique :