Me Moussa Sarr après la libération de Saër Kébé : "Aujourd'hui, personne ne peut dire que c'est un terroriste"

L'élève Saër Kébé a recouvré la liberté au terme de son procès dont le verdict a été rendu ce mercredi 10 avril. Une décision dont se réjouit Me Moussa Sarr. Membre du pool d'avocats qui défendait les intérêts de l'élève mbourois, la robe noire affirme que son client est “blanchi”. “Aujourd'hui, personne ne peut le regarder en disant que c'est un terroriste”, exulte Me Sarr. En effet, Saër Kébé a été acquitté des faits d'actes de terrorisme et d'apologie du terrorisme. Le juge n'a retenu que les menaces proférées par l'accusé contre les américains et Israël le 24 avril 2015. Pour l'avocat, ces faits ne méritaient pas une incarcération. “Ce dossier devait relever des renseignements”, regrette Me Moussa Sarr. Pour lui, les longues détentions préventives constituent le fléau de la justice sur lequel “le nouveau gouvernement doit réfléchir” et “légiférer”.


Mercredi 10 Avril 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :