Me DEMBA CIRÉ BATHILY : « L'amnistie pour Khalifa Sall pas suffisante... Il n’a jamais demandé de grâce... Son procès suivait un agenda politique »


Si Khalifa Sall a choisi de dire au Khalife Général des Mourides et à son porte-parole que l'histoire de son emprisonnement appartenait déjà au passé, son avocat, lui, voit les choses d'un autre œil. Demba Ciré Bathily estime que son client mérite d'être rétabli dans ses droits. Invité du Grand Jury de ce dimanche, l'avocat qui précise, une fois de plus, que l'ancien maire de Dakar n'a jamais introduit une demande de grâce, martèle que même une amnistie ne serait pas suffisante pour rétablir son honorabilité.

''Khalifa Sall n'aurait dû jamais aller en prison. Même une amnistie ne suffirait pas... Il doit être rétabli dans l'intégralité de ses droits. Vous ne pouvez convaincre aucun Sénégalais que Monsieur Khalifa Sall a pris la somme d'un milliard... L'État doit rétablir le préjudice causé et le rétablir dans ses droits.'' Me Demba Ciré Bathily de s'estimer convaincu que Khalifa Sall a été victime d'un agenda politique aux projets bien clairs. ''C'est l'un des procès, dira-t-il, les plus rapides de l'histoire du Sénégal. Ce procès suivait un agenda politique.''

 Cet agenda, pour lui, visait entre autres objectifs, à le juger, à le démettre de ses fonctions de maire de Dakar, de député à l'Assemblée nationale et à l'empêcher de prendre part à la dernière présidentielle.

L'avocat qui a été cherché son client dimanche dernier (une semaine jour pour jour) à Rebeuss  dira avoir eu l'information de la libération de ce dernier à travers les réseaux sociaux. Il avouera aussi avoir été le chauffeur de circonstance. Un statut qui lui aura permis de découvrir combien les Sénégalais aimaient Khalifa Sall. ''  Voir toutes ces populations qui attendaient, voir la ferveur populaire qui accompagnait la libération de Khalifa Sall (...). Je me suis rendu compte combien l'homme était aimé. Khalifa Sall est une personne qui incarne la dignité et l'honorabilité humaine dans toutes ses dimensions.'' Par rapport à l'étape de Massalikoul Jinaan où l'ancien maire de Dakar a eu une accolade avec Serigne Mbackyou Faye, il se limitera à dire que c'est ''la route naturelle." 

Il démentira l'information selon laquelle il y aurait eu une brouille avec son collègue Me Khassimou Touré...
Dimanche 6 Octobre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :