Me Ciré Clédor Ly, avocat de Khalifa Sall : « On ne peut rien attendre aussi bien de l’exécutif, du pouvoir législatif que du pouvoir judiciaire. »


Me Ciré Clédor Ly, avocat de Khalifa Sall : « On ne peut rien attendre aussi bien de l’exécutif, du pouvoir législatif que du pouvoir judiciaire. »
Les avocats du député maire de Dakar sont révulsés par la manière dont l’immunité parlementaire de leur client a été levée par l’assemblée nationale. « Nous avons été déçus parce qu’il fallait au moins y mettre la forme en mettant fin à la détention arbitraire de Khalifa Sall et puis enclencher le  processus de levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall… » a déclaré Me Clédor Ly qui dit n’accorder aucun crédit aux trois pouvoirs qui existent au Sénégal «  on ne peut rien attendre des ces institutions. Selon l’avocat il n'y a que les institutions extérieures qui peuvent être saisies pour espérer avoir un résultat concernant le cas Khalifa Sall.
Mardi 28 Novembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :