Me Borso Pouye : "Si Khalifa Sall avait accepté de négocier... "


Me Borso Pouye : "Si Khalifa Sall avait accepté de négocier... "
"Si Khalifa Sall avait accepté de négocier, on n'en serait pas là." Ces mots sont de la bouche de Me Borso Pouye, un des conseils de la défense. L'avocate met en doute la crédibilité et l'impartialité de l'enquête du parquet, réclamant par ailleurs la nullité de la procédure intentée contre le Maire de Dakar et Cie, dans le cadre de l'affaire de la caisse d'avance.
Le seul tort de l'édile, selon Me Pouye, c'est de ne pas vouloir s'asseoir autour d'une table avec des personnalités, dont elle n'a pas voulu citer les noms. S'il avait accepté, on n'en serait pas là. Les poursuites n'aboutiront de toute façon à rien, estime l'avocate. Elle assure en savoir plus que quiconque sur cette affaire. "Khalifa Sall a un parcours assez éloquent. Si le temps me le permettait, je répondrai à tous ceux qui se sont attaqués directement à Khalifa Sall", se désole Me Borso Pouye...
Mardi 30 Janvier 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :