Mbour : Quand le régisseur de la prison rejette un don du maire de Malicounda au profit des détenus.


Le maire de Malicounda s’est vu retourné un lot de produits qu’il avait convoyés ce samedi au profit des détenus de la maison d’arrêt de Mbour. Une action sociale initiée par Maguette Sène qui a été tout bonnement rejetée par le régisseur de la prison, Mame Saliou Fall.

Ce dernier a dit préférer décliner l’offre et retourner les dons à son bienfaiteur plutôt que d’admettre une médiatisation de cette action sociale. ‘’Ce que la main droite donne ne doit pas être dévoilée la main gauche’’, a dit le régisseur qui s’était pointé, devant des journalistes, en menaçant de porter plainte si ce projet de don, en faveur de la maison d’arrêt qu’il dirige, était évoqué dans la presse. Il a même relevé qu’il n’a jamais été demandeur d’un quelconque soutien au profit des pensionnaires de ladite structure carcérale et que l’administration avait mis les détenus dans le confort, à tout point de vue.
 
Les propos du régisseur Fall, n’ont pas été du goût du maire de Malicounda qui dément celui-ci et persiste et signe qu’il lui a bel et bien demandé un soutien dans la prise en charge des détenus. Le maire qui avait déjà pris place à bord de son véhicule et qui s’apprêtait à quitter les lieux, a été obligé de rebrousser chemin pour aller tenir un langage de vérité avec le maître des lieux. Loin des regards, des propos échangés, le maire Maguette Sène et quelques personnes qui l’accompagnaient sont ressortis avec la décision de rebrousser chemin avec leur lot de produits’’.
  
Cette situation, Abdou Gassama Sarr, chargé de mission à la présidence de la République qui était de la partie, l’a vivement déplorée.
 
‘’Le responsable nous a fait savoir qu’il ne peut pas recevoir ce don. Et en tant que Mbourois, d’abord, parce qu’avant d’être un acteur politique, nous sommes des Mbourois, nous dénonçons cette attitude. (…). Ce sont des fils et filles de Mbour qui sont détenus au niveau de cette prison. Et nous avons l’obligation de les soutenir’’.  
 
Cependant, il faut rappeler que le maire de Malicounda qui a dirigé la délégation s’était confié auparavant au micro de Dakaractu. ‘’La Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Mbour était prévue pour accueillir les détenus d’un tribunal de première instance. Mais il se trouve que depuis un certain temps il y a une réforme qui a consacré la création d’un nouveau Tribunal de grande instance à Mbour.

Du coup, les détenus qui habituellement étaient déférés à Thiès le sont au niveau de la Mac alors que ses capacités d’accueil n’ont pas augmenté. C’est pourquoi les conditions de vie au niveau de la maison d’arrêt sont assez difficiles. Nous avons été saisi par le (régisseur) de cette Mac qui nous a sollicité pour que l’on puisse apporter un appui en tant que responsable (politique) du département. C’est pourquoi nous avons trouvé des matelas, notamment, c’est ce qui pose le plus problème. Nous avons pu rassembler 160 matelas et des produits détergents, comme nous sommes en période de pandémie, du gel et des biscuits. En tout cas pour venir, au moins soulager (les détenus). C’est une modeste contribution, mais peut-être cela pourra soulager pour un certain temps les pensionnaires de la Maison d’arrêt de Mbour.  

Sachons tout simplement que c’est une population qui fait partie de nous, et que nous ne devons pas les oublier. En tout cas, dans nos actions nous devons penser à eux. C’est pourquoi nous avons pour cette action sociale-là, dirigé nos ressources et nos forces vers la Mac de Mbour’’. 

Dimanche 15 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :