Mbour : Les responsables du pouvoir aux abonnés absents depuis plusieurs mois.


Mbour : Les responsables du pouvoir aux abonnés absents depuis plusieurs mois.
Depuis le rappel à Dieu de Ousmane Tanor Dieng, défunt secrétaire général du parti socialiste et allié du président Macky Sall jusqu'à sa disparition, le département de Mbour naguère politiquement animé par la coalition au pouvoir est plongé dans une léthargie politique très profonde.

L'enfant de Nguéniène apportait un précieux soutien à la coalition dont le chef de l'État est le président. Cela, partout dans le département de Mbour. C'est la raison pour laquelle la seule force politique représentative à travers le département était la mouvance présidentielle.

Aujourd'hui, la donne commence à changer au profit de Pastef qui a d'ailleurs repris du poil de la bête depuis l'histoire d'accusation de viols de la masseuse Adji Sarr contre Ousmane Sonko. Le parti de l'ex inspecteur des impôts a requinqué l'opposition portée de nos jours à Mbour par les responsables de sa formation politique.

D'ailleurs, le ralliement de Idrissa Seck au camp du pouvoir a créé encore plus de mécontents dans cet immense département de la petite côte. Les populations, surtout les jeunes et les femmes, désœuvrés et découragés, ruminent leur colère. Les Mbourois en ont aussi marre de la guéguerre, des conflits et de la division entre responsables apéristes du département.

Cette situation qui perdure s'avère lourde de conséquences contre le parti au pouvoir. Plus grave, personne parmi les leaders de l'APR dans le département de Mbour ne jouit d'un réel leadership. Cela est une conséquence de leur éloignement vis-à-vis de la base dont le mécontentement s'est exacerbé par un tel comportement.

Contestés aussi pour d'autres raisons parmi lesquelles leur égoïsme et leur division, ils ont du coup ouvert une brèche à l'opposition plus que jamais active et déterminée à prendre le département au grand dam d'un Macky Sall étrangement passif.

En tout état de cause la seule certitude dans ce département qui constitue le 3ème bastion électoral du Sénégal, est que l'Apr va mal et que les prochaines joutes électorales seront âprement disputées... 
Dimanche 28 Mars 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :