Mbour : Le procès des jeunes contre Fallou Sylla, leur maire, renvoyé au 18 novembre prochain.


 
Le maire de Mbour et ses jeunes administrés sont en conflit. Ce conflit a entraîné un procès qui, ce lundi 28 octobre 2019, a été renvoyé jusqu’au 18 novembre prochain. 
 
Le Docteur Papa Moussa Saliou Guèye, enseignant-chercheur en Droit public est un des initiateurs des poursuites judiciaires qui ont été à l’origine de ce procès. Une initiative qu’il dit motivée  par le fait que ‘’Mbour est victime d'escroquerie foncière, car Fallou Sylla, maire de la Commune de Mbour, sans aucune délibération préalable du Conseil municipal, a illégalement vendu l'unique et historique place publique sise, au quartier Escale (centre-ville) à l'Etablissement privé "Ndatté Dieng’’ de Thiès pour la construction de cantines privées revendues par le même promoteur entre 10 et 40 millions de francs l'unité, selon la dimension et l'emplacement.
 
Il est bon de relever que les plaignants  après avoir intenté un procès civil, ont eu gain de cause auprès du Juge des référés du Tribunal de grande instance (Tgi) de Mbour. Ce, en ordonnant au maire de leur communiquer tous les documents administratifs justifiant la vente légale de ladite place publique, sous astreinte de 100 000f par jour de retard.
 
À la grande surprise des initiateurs desdites poursuites judiciaires, le maire leur a communiqué de faux documents administratifs. Il a été constaté la production d’une "fausse délibération" et d’une "fausse autorisation de construire", a confié le Dr Papa Moussa Saliou Guèye. D'où, toute la nécessité, selon lui, d'intenter parallèlement un procès pénal contre le maire Fallou Sylla. Ainsi, lui ont-ils envoyé une citation directe pour des "faits de faux et usage de faux en écriture publique et de falsification de documents administratifs".
Ce lundi 28 octobre 2019, il était principalement question de juger l'affaire au pénal, mais les avocats des deux parties ont demandé le renvoi du dossier jusqu'au lundi 18 novembre 2019, date à laquelle le juge a décidé de vider définitivement l'affaire.
 
Concernant les actes de corruption reprochés au Mouvement Mbour Justice, leur porte-parole Bakary Diémé estime que cette situation se conjugue au passé. Mais, il a précisé que maintenant, une dynamique unitaire et une démarche inclusive sont enclenchées avec le Dr Guèye pour l'intérêt général des populations Mbouroises. Car, ce qui unit les populations est plus important que ce qui les divise, a-t-il souligné.
 
Le maire Fallou Sylla contacté par l'équipe de Dakaractu Mbour a exprimé sa volonté de ne pas se prononcer pour le moment.... 
Lundi 28 Octobre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :