Mbour : Le Sames rage contre Polimed et dénonce une désorganisation continue dans le secteur de la santé.


Le Syndicat autonome des médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes du Sénégal (Sames) vient de manifester toute sa solidarité à l’endroit de ses camarades de Touba et de ceux de Mbour. Deux localités secouées par des agissements condamnés par le Bureau exécutif national (Ben). D’où l’expression de ‘’son soutien total aux camarades de Mathlaboul Fawzaïni’’. Mais aussi à ceux de l’hôpital de Mbour où, selon un communiqué parcouru par Dakaractu, ‘’Polimed a fini de mettre à genoux un hôpital jadis solvable’’. 
 
Outre ces manifestations de soutien au profit de leurs camarades, le Sames a aussi profité de la même plateforme qui lui était offerte samedi dernier, dans le cadre d’une session ordinaire, pour dénoncer ce qu’il qualifie de ‘’politisation à outrance des postes de responsabilité au ministère de la Santé et le non-respect des critères de la mobilité (…). Au moment où tous les agents de santé sont concentrés sur la lutte, le ministère de la Santé et de l’Action Sociale (Msas) continue de désorganiser le secteur comme l’illustre la mutation clientéliste du néphrologue de l’hôpital Mathlaboul Fawzaïni à celui de Ndioum dont le service d’hémodialyse n’est même pas fonctionnel, la nomination à des postes stratégiques du Msas de novices comme au Sneips et à Dakar en bafouant les règles préétablies’’.

Cela, aux yeux du Ben du Sames, illustre à suffisance la communication inefficace, peu convaincante ou quasi-absente pour lutter contre la Covid-19 laissant un boulevard aux personnes s’opposant à la vaccination’’, a indiqué le Ben du Sames qui dit, dès lors, se réserver ‘’le droit de mettre en place un plan d’action pour lutter contre les dérives constatées...’’
Mardi 13 Juillet 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :