Mbour : L’appel de l’Alliance nationale pour la cause Palestinienne à la communauté internationale.


La situation en Palestine continue de préoccuper une bonne frange de la population sénégalaise.  Et ce ne sont pas les membres de l’Alliance nationale pour la cause palestinienne qui diront le contraire, eux qui ce dimanche 4 juillet 2021, ont organisé une conférence publique pour manifester leur solidarité à ce peuple qu’ils disent ‘’victime de l’occupation israélienne’’. 
À cette rencontre qui a réuni du monde, devant la Grande mosquée de Mbour, un appel vibrant a été lancé par ladite alliance à travers Arfang Diouf, son coordonnateur. Des propos recueillis par Dakaractu, il est ressorti que cet appel à la mobilisation au profit du peuple Palestinien est porté par cette alliance nationale composée de près de 60 organisations de la société civile, d’acteurs politiques, de citoyens lambda, tels que le Mouvement Jamahatul Ibâdou rahmaan, Al Wahda, la Ligue des Imams, entre autres. 
 
‘’Nous, membres de cette alliance, nous sommes mobilisés pour défendre la cause palestinienne. Parce que nous estimons que tous les peuples doivent vivre dans la paix et en toute liberté. Nous réclamons que les leaders de ce monde se mettent autour de la table pour un retour de la paix en Palestine. Nous invitons les défenseurs des droits de l’homme, la société civile, les acteurs politiques, où qu’ils puissent être dans le monde, pour que le calme revienne à jamais en Palestine’’. Tel est l’appel lancé par M. Diouf.
 
‘’La cause palestinienne concerne aussi les chrétiens, parce que c’est là-bas où a eu lieu l’ascension’’
 
‘’C’est nous qui avions organisé cette grande manifestation à la Place de la Nation, le mois dernier, à Colobane. Nous voilà aujourd’hui à Mbour, une localité riche culturellement, où les populations, comme partout dans le pays, sont réfractaires à l’injustice. Nos guides religieux, à l’image de El Hadj Ibrahima Niass, El Hadj Malick Sy, Serigne Fallou (Mbacké) ont toujours défendu la cause palestinienne. Du côté politique, le président Léopold Sédar Senghor avait offert un passeport diplomatique Sénégalais à Yasser Arafat pour lui permettre d’avoir une liberté de mouvement pour la défense de cette cause palestinienne. Les locaux de l’Assemblée nationale ont même été mis à la disposition de M. Arafat pour ses réunions. Les présidents Abdou Diouf, Abdoulaye Wade et Macky Sall, n’ont pas été en reste. Il y a eu des résolutions soumises aux Nations Unies pour dénoncer l’occupation par Israël de terres palestiniennes, sous le régime actuel’’, a rappelé M. Diouf qui entendait montrer que le Sénégal a toujours été un défenseur de la cause palestinienne.  
 
Et selon lui, ‘’l’occupation des terres palestiniennes ne doit pas être l’affaire des musulmans uniquement. Cela concerne aussi les chrétiens. Parce que Marie, la mère du Prophète Issa, et ce dernier ont vu le jour en Palestine. Et c’est là-bas qu'il a fait son ascension. Donc nous y avons tous les droits. Et nous demandons à nos gouvernements de manifester leur solidarité à l’État palestinien. Israël est plus fort que la Palestine. Le peuple palestinien est toujours persécuté. Chaque jour, il compte des morts dans ses rangs. Des femmes, des enfants et des hommes y sont tués chaque jour par les forces armées israéliennes, avec le soutien de pays étrangers. Aujourd’hui, même les structures de santé qui offraient des soins aux populations n’ont pas été épargnées par les missiles. Les frontières palestiniennes ont été fermées par les forces armées israéliennes à telle enseigne qu’aucun membre du corps médical, aucun produit médical encore moins une quelconque aide humanitaire ne peut entrer dans ce pays’’, a déploré le coordonnateur de ladite alliance nationale.

Lundi 5 Juillet 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :