Mbour : Ce vœu cher de Maguette Sène à Diouf Sarr à l’inauguration de structures de santé à Malicounda

La commune de Malicounda a réceptionné ce dimanche le poste de santé de Ngoukhoudj et la Maternité de Malicounda Wolof. Deux structures sanitaires qui ont été inaugurées par le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr sous la présence du maire de Malicounda, Maguette Sène.


« ’Je demande que soit applaudi Abdoulaye Diouf Sarr. Alors, ministre des collectivités territoriales, il n’y a pas longtemps, il avait procédé à l’inauguration du poste de santé de Falokh et de la maternité de Pointe Sarène. C’est comme si l’histoire est en train de se répéter. Parce que le voilà qui revient pour inaugurer le poste de santé de Ngoukhoudj et la Maternité de Malicounda Wolof. Donc, Monsieur le ministre, Dieu fasse que vous puissiez revenir encore une fois procéder à d’autres inaugurations d’hôpitaux et de centres de santé, en tant que Premier ministre ». Un vœu qu’il a formulé dans ses propos liminaires avant de manifester au ministre Abdoulaye Diouf Sarr, la disponibilité d’un terrain pouvant abriter le site du deuxième hôpital du département de Mbour.
 
 « Votre prédécesseur nous avait adressé une lettre. Elle était initialement adressée au préfet de Mbour qui, à son tour, l’avait imputée au maire de Mbour pour qu’une assiette foncière leur soit octroyée pour abriter la construction d’un deuxième hôpital dans le département de Mbour dans la commune de Mbour. Le maire de Mbour avait répondu qu’il n’avait plus d’espace. La lettre m’avait été imputée, alors. J’ai répondu que j’avais de l’espace à Falokh d’une superficie de 4 hectares pour ce projet. Monsieur le ministre, je formule devant vous ma volonté de mettre à votre disposition ces terres pour la réalisation de ce projet de deuxième hôpital dans notre département », a dit M. Sène.
Comme s’il s’adressait au ministre, le directeur général du Centre des œuvres universitaires de Dakar de faire comprendre à son vis-à-vis que les populations sont conscientes des efforts consentis dans le domaine de la santé. « Personne n’ignore qu’aux yeux du président Macky Sall, la satisfaction des doléances des populations est ce qu’il y a de plus important’’. Pour preuve, dit-il, il est parmi les priorités du président Sall sa volonté de faire en sorte que ‘’la population accède aux soins de santé. Dans sa politique, il a lancé la construction de beaucoup d’infrastructures de santé, partout au Sénégal. Nous savons que le président Macky Sall veut ériger un deuxième hôpital dans le département de Mbour ».
Après la maternité, un centre de santé en gestation dans la commune de Malicounda
Le maire de Malicounda a tressé des lauriers sur la tête du Médecin chef de région (Mcr) pour sa disponibilité et son professionnalisme. Il fut de même pour l’ensemble des autorités administratives et médicales locales du département. Une occasion pour lui de faire un bilan des réalisations sous son magistère. « Nous avons trouvé 6 postes de santé à Malicounda, en 2014. Cela de 1972 à 2014, aujourd’hui, nous avons construit 7 nouveaux postes de santé ».
« Chères populations de Malicounda, je vous félicite. Votre maire a beaucoup fait pour la santé », a déclaré le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr qui avait suivi le maire devant le pupitre. Et c’est sans tarder qu’il a répondu à la doléance du maire qui plaidait pour la réalisation d'un centre de santé dans la commune de Malicounda avant la construction du deuxième hôpital dans ledit département. « Monsieur le maire, je vous mets en rapport avec le Médecin-chef de région pour que vous étudiez dans les meilleurs délais, la possibilité de mettre ce centre de santé dans la commune ».
En outre, il a salué les efforts consentis dans le secteur de la santé par le maire. « Toutes les réalisations que nous inaugurons aujourd’hui et celles nombreuses qui les ont précédées montrent que le camarade Maguette Sène a bien compris cette vision du Président Macky Sall et le met en œuvre. Grâce à ces infrastructures sanitaires, l’accès des populations de Malicounda à des services de santé de qualité se renforce considérablement. En même temps, la couverture sanitaire universelle s’élargit dans le district sanitaire de Mbour et la région de Thiès ».
Parlant de la maternité de Malicounda Woloff qui offre une formidable opportunité d'améliorer les indicateurs relatifs à la santé de la Mère et de l’Enfant, le ministre de relever son éventuel impact sur la santé de la reproduction. « L’utilisation des services offerts dans cette maternité permettra, à coup sûr, un meilleur suivi des femmes enceintes, des accouchements par du personnel qualifié et la prise en charge des soins post-partum. Nous savons que ces prestations de services participeront à la réduction significative de la mortalité maternelle », a confié le ministre.
Lundi 28 Juin 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :