Mbour : « Le reboisement ne peut se faire que si nous travaillons en étroite collaboration avec les élus locaux » (Abdou Karim Sall, Medd)


« Face aux défis environnementaux, aux défis du changement climatique, son excellence Monsieur le président de la République a lancé une initiative extrêmement ambitieuse, le "PSE vert" qui vise à travers les actions de reboisement, de reforestation à consolider et préserver les ressources naturelles du Sénégal, à doter le Sénégal d’un parc forestier dynamique, à revêtir les axes routiers et autoroutiers, mais particulièrement à planter au niveau des cœurs de ville des communes de manière générale, un poumon vert susceptible, d’améliorer l’environnement dans le cadre de vie et la qualité de vie des populations, mais surtout de réduire dans un contexte d’engagements internationaux, la facture carbone du Sénégal.

Et cette initiative a été saluée par la communauté internationale portée par le ministère de l’environnement qui nous fait aujourd’hui l’honneur de mettre dans son programme très ambitieux de reboisement et de reforestation la commune de Thiadiaye qui est contente de le recevoir.

En ce sens, nous nous impliquons et nous engageons à nous impliquer davantage pour que ce programme ambitieux du chef de l’État soit une réussite à tout point de vue. C’est pourquoi je profite de l’occasion pour lancer un appel aux jeunes et aux élus locaux, à la population de Thiadiaye surtout, à la jeunesse sportive, particulièrement aux jeunes qui se sont mobilisés notamment l’association pour la rénovation de Thiadiaye (ART) avec le jeune citoyen ambitieux Khadim Diop que je félicite au passage, nous sommes ici pour donner symboliquement le coup d’envoi d’une semaine de reboisement à Thiadiaye pour contribuer justement au succès de ce programme.

Nous pensons qu’au delà de ce reboisement, il nous faut très rapidement, prendre une délibération pour délimiter et fixer un site qui va recevoir le bois communal de Thiadiaye, au moins sur deux ou trois hectares, nous permettant avec le concours du ministère de l’environnement et du ministère de l’urbanisme de pouvoir justement préserver ce poumon vert qui doit contribuer au succès de cette politique ambitieuse du chef de l’État mais aussi, il nous faut penser très rapidement, dans le cadre de l’innovation, commencer à réfléchir sur comment mettre en place un dispositif d’incitation des populations, à travers la motivation, de l’aide de félicitations, le meilleur quartier, qui sera effectivement le quartier le plus vert, l’association sportive la plus engagée en terme de reboisement, pour voir justement comment instaurer des règles d’émulation, de motivation, pour que ce programme ne soit pas des effets sans profit, mais qu’on ait sur le long terme, un engagement citoyen pour améliorer le cadre de vie du Sénégal.

Avec le concours des eaux et forêts, je pense qu’ils ont plus de 3000 arbres. Nous mettrons l’accent sur les arbres fruitiers et nous aurons à sensibiliser les populations pour qu’on ait un slogan qui est réalisable... une maison, un arbre. Nous avons à Thiadiaye 3000 ménages. Je pense que si tous les ménages s’engagent à reboiser devant ou à l’intérieur d’une maison un arbre fruitier, ça fait 3000 arbres, comme ça, je pense que c’est à portée. Je pense que ce programme est réalisable.

La preuve, ce sont  des jeunes qui se sont engagés avec le concours de la commune, pour déjà, commencer à planter les 3000 arbres et nous pouvons aller au delà de 3000 arbres et la commune s’engage pour que ce défi soit relevé au profit des populations et de la communauté internationale », a dit Oumar Youm, le maire de Thiadiaye. 

Après avoir remercié le Maire de Thiadiaye, par ailleurs Ministre en charge des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement pour l’accueil, pour sa disponibilité et son engagement, le ministre de l'environnement de souligner : « Comme vous le savez, c’est notre troisième sortie, cette troisième sortie nous a permis de boucler la région de Kaffrine, de Kaolack et de Fatick, et nous sommes actuellement dans la région de Thiès, ici à Thiadiaye dans le cadre toujours de la campagne de reboisement 2020... Comme nous le savons tous, le président de la République, son Excellence Monsieur Macky Sall a présidé lui même la journée de l’arbre le 9 de ce mois où il a lui même planté l’arbre parrain et c’est ce qui a donné le coup d’envoi de cette campagne de reboisement.

Je salue l’initiative du Maire de la commune de Thiadiaye de décider de reboiser 3000 arbres et je pense que si on met la contribution de 3000 arbres et d’autres qui font être réalisées  avant la fin du mois de septembre, cela va nous permettre d’atteindre l’objectif des 20 000 000 d’arbres que nous nous sommes fixés.

Le président de la République dans le cadre du PSE vert nous invite, à un reboisement durable et inclusif du territoire national. Il nous invite également à reboiser les axes routiers et autoroutiers et je pense que personne ne serait mieux placé que le ministre en charge du transport pour nous accompagner dans la mise en œuvre de cette volonté du chef de l’État.
J’ai eu la satisfaction parce qu’il est entièrement disponible pour que nous réalisions ensemble cette ambition et cette volonté du chef de l’État.

Comme je l’ai dit ailleurs et c’est l’occasion de l’annoncer aujourd’hui, comme je l’ai confirmé tout à l’heure, avec lui et avec le Ministre en charge des collectivités, le Mardi prochain, nous allons procéder au démarrage du reboisement de l’autoroute ila Touba sur  instruction de son Excellence le Président Macky Sall. Nous avons tout de même avec ses services, envisagé de reboiser l’axe Malick Sy Aéroport Léopold Sédar Senghor.

Ce que je vois dans le territoire national, particulièrement ici à Thiadiaye rassure. Nous sommes dans un lycée, et je profite de l’occasion pour demander à toute la jeunesse et au Maire de faire en sorte que les lycées et les collèges soient bien reboisés.

L’autre élément, qui est très important et qu’il faut signaler et Mr le Maire Oumar Youm l’a bien dit tout à l’heure, la jeunesse est déjà engagée.

J’ai eu à discuter avec les jeunes de Koungueul qui m’ont informé que cette année, du fait qu’il n’y a pas de Navétanes, à la place du football, ils vont planter des arbres et je pense que c’est un message fort et important que j’ai toujours envie de partager avec tout le monde. 

Le reboisement ne peut se faire que si nous travaillons en étroite collaboration, en rapport avec les élus. Le Président de la République, SE Macky Sall, nous indique qu’il faut aller vers la territorialisation des politiques publiques qui n’est rien d’autre que les politiques du chef de l’Etat que nous sommes chargés de mettre en œuvre qui doivent être réalisées à partir des collectivités territoriales, c’est à dire, à partir de la base.

Nous travaillons et nous allons continuer à porter l’information auprès des populations dans toutes les régions du Sénégal comme le veut le Chef de l’État, le président Macky Sall, qui indique que le Sénégal doit être un Sénégal vert », conclura Abdou Karim Sall. 
Vendredi 28 Août 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :