Mboro : En l'espace de deux semaines les camions des ICS tuent deux jeunes, la population s’insurge


Mboro : En l'espace de deux semaines les camions des ICS tuent deux jeunes, la population s’insurge
Les populations de Mboro sont victimes des accidents de circulation causés par les camions de l’usine des ICS dans la localité. En effet, en moins de quinze jours, deux jeunes à la fleur de l’âge ont trouvé la mort du fait de ces camions des ICS. « La dernière victime en date est Yatma Diop dit Yatma Ndiaye, élève en classe de troisième secondaire qui était sur le point de faire le BFEM. Un accident tragique de trop qui met  les populations dans le désarroi, devant une usine, qui multiplie ses méfaits au détriment de tout Mboro », informe M. Malick Diop.
Contrairement à ce qu’elles devraient faire, « les ICS ne respectent pas les jeunes qui ont du mal à trouver un emploi dans l’usine, alors que même les exploitants indiens qui y travaillent, et qui sont pour la plupart non qualifiés, sont mieux considérés que les résidents de Mboro », explique Malick Diop responsable politique, futur candidat à la mairie. Pourtant « c’est sur les terres de nos ancêtres, leurs champs, notre patrimoine foncier que l’usine exploite et en contrepartie, aucune redevance ne nous est versée, dans la responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE) », renseigne-t-il. Face à ce mal et devant des ICS qui depuis leur installation à Mboro « ne cessent de porter préjudice aux populations locales et cela devant le mutisme total des autorités du pays qui sont pourtant bien au fait des choses. Nous populations interpellons qui de droit pour dire que trop c’est trop et nous n’accepterons plus qu’il y ait d’autres victimes, en plus nous demandons à l’ÉICS, de sévir pour situer les responsabilités et faire revenir les Industries Chimiques du Sénégal à plus de responsabilité dans ses entreprises et socialement parlant dans cette zone ».
Et devant tous ces problèmes que rencontre Mboro, Malick Diop compte apporter des solutions d’urgence en se portant à nouveau candidat aux prochaines élections locales. Ce dernier recluse pour autant la gestion de l’actuelle équipe municipale qui n’arrive toujours pas à répondre à la demande sociale et à régler définitivement les ennuis causés par les ICS, notamment le passage de ses camions tueurs sur la seule route qui serpente la commune et l’emploi des jeunes qui n’existe quasiment pas au ICS de Mboro, malgré aussi la toxicité des produits que transportent sans cesse ces camions et qui sont une menace conséquente sur la santé des mborois.
 
 
Mercredi 19 Juin 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :