Mbaye Diouf Dia sur le décès de Badara Mamaya Sène : « Le Sénégal a perdu un sportif d’une dimension exceptionnelle, un digne fils de Rufisque et du Sénégal tout entier »

Alors que la Ville de Rufisque n’a pas fini de rendre hommage à son ancien maire, le président de Mbour Petite côte (MPC) a tenu à rendre un ultime adieu à un « sportif d’une dimension exceptionnelle, un digne fils de Rufisque et du Sénégal tout entier ».


La mort de l’ancien arbitre international, Badara Mamaya Sène, lundi dernier, a ému le monde du sport comme celui de la politique. De nombreuses personnalités lui ont rendu hommage aussi bien dans les journaux que sur les réseaux sociaux. 

 

Mbaye Diouf Dia, président de Mbour Petite Côte, a à son tour, partagé sa tristesse, saluant ainsi celui qui a « tant inspiré les plus jeunes arbitres sénégalais et tellement d’entre eux ». « Nous avons appris avec peine la disparition du Président Badara Mamaya Sène. Le Sénégal a perdu un sportif d’une dimension exceptionnelle, un digne fils de Rufisque et du Sénégal tout entier », regrette-t-il, avant de présenter ses « condoléances émues à sa famille éplorée ».

 

Le dirigeant sportif témoigne sur l’ancien arbitre international : « L’arbitrage a été sa passion, je dirais même sa vie. Il était devenu un homme incontournable dans le milieu de l’arbitrage ». Selon Mbaye Diouf Dia, Badara Mamaya Sène a porté l’arbitrage sénégalais au plus haut niveau mondial. « Nous lui devons des prières pour que son âme repose en paix. Aujourd’hui, notre tristesse est infinie et l’émotion immense», avoue-t-il.

 

« Mamaya était un homme d’une dimension sociale et relationnelle exceptionnelle. Le sport sénégalais a perdu cette année Pape Diouf, ancien président de l’OM, Amadou François Guèye dit «Franky»,  Mbaye Ndoye et aujourd’hui Badara Mamaya Sène. Ils sont tous de grands militants du sport et des icônes du football », regrette le président de MPC.

 

Il se rappelle de ses premiers jours avec le défunt arbitre : « J’ai connu Badara Mamaya Sène à travers feu Mbaye Ndoye, ancien président de l’As Douanes, qui me l’avait présenté. À l’époque, il était président de la commission des arbitres ». 

 

L’ancien membre du bureau exécutif de la Fédération sénégalaise de football (FSF) promet de continuer à œuvrer pour que Mamaya soit érigé en exemple chez les jeunes. 

Mardi 23 Juin 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :