Mauvaise qualité de l'eau à Sibassor : Vers une grande marche communale de la population.


Mauvaise qualité de l'eau à Sibassor : Vers une grande marche communale de la population.
Très remontés contre la mauvaise qualité de l'eau qui est devenue très salée et rougeâtre, les habitants de Sibassor (département de Kaolack) comptent battre le macadam pour interpeller les autorités étatiques sur leur quotidien.

L'eau est une source de vie, mais d'après eux, la société Flex-eau qui s'occupe de l'approvisionnement dans cette commune, ne semble pas comprendre cet adage. "Depuis plusieurs semaines, nous vivons  une situation infernale. Ce n'est pas une eau usée, c'est plutôt l'eau qui coule des robinets. Une situation déplorable et un manque notoire de considération de la structure chargée de la distribution et la facturation (Flex-eau). Aucune entreprise allant dans le sens d'apporter une solution durable à cette problématique ne doit  garder le silence face à une telle calamité...", a martelé un habitant du nom de Sadibou Ndiaye.

"Depuis l'arrivée de Flex-eau, un constat général est fait dans notre localité sur la gestion de l'eau. Ladite structure a augmenté le m3 de 200 Fcfa à 250 Fcfa. L'eau qu'il nous fournit est très salée. Sur ce, nous interpellons les autorités compétentes pour une solution urgente...", a ajouté Papa Mamadou Fam.

Un autre sibassorois répondant au nom de Mor Sarr d'enfoncer le clou. "Le plus désolant de tout cela, c'est qu'aucune explication ne nous a été servie par cette société. Et de se poser quelques questions. "Pourquoi les coupures d'eau sont devenues récurrentes depuis l'arrivée de cette société dans notre commune? Pourquoi nous restons des jours sans eau et sans aucune communication de la part de Flex-eau"? Pourquoi des factures mensuelles et non bi-mensuelles?..."

Les recoupements que nous avons effectués auprès des autorités locales nous ont permis de savoir que la pompe principale du forage de Sibassor aurait atteint la nappe et que la solution est de trouver une autre source d'eau ou un nouveau raccordement via un autre forage pour pouvoir poursuivre l'approvisionnement. Parallèlement, nous avons aussi tenté de joindre les responsables de Flex-eau, en vain. Au niveau de leur antenne basée à Sibassor, les agents qui sont sur place, disent ne pas être habilités à répondre à nos questions. 

La population de Sibassor entend toutefois barrer la route nationale pour se faire entendre. Rappelons que cette commune a été la première étape du chef de l'État lors de sa tournée agricole dans la région de Kaolack... 
Samedi 7 Novembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :