Maty Mbaye, coordinatrice du Recrepe : « L'État doit réglementer les crèches... la formation est incontournable… »


En conférence de presse ce vendredi, les membres du Réseau pour la Concertation et la Revalorisation de la petite enfance (RECREPE) ont dénoncé les manquements dans le secteur de la petite enfance, notamment dans les crèches.

En effet, ladite association considère que depuis des années, les acteurs de la petite enfance ne cessent d'attirer l'attention sur la prolifération des crèches et garderies avec un déficit alarmant d'une bonne prise en charge des nourrissons de 6 à 36 mois.

Selon la coordonnatrice de ladite association, Mme Maty Mbaye, en dépit de ces alertes et mises en garde, un enfant de 9 mois a trouvé la mort dans une crèche de la place. Elle ajoute qu'un décès a interpellé tout l'écosystème de la petite enfance, notamment les autorités qui avaient pris le ferme engagement de se pencher sur la réglementation immédiate des structures d'accueil de la petite enfance.

À l'en croire, plus de cinq mois après ce drame, aucune évolution concrète n'a été notée. « C'est dans ces circonstances que des personnes soucieuses du bien être des enfants et de la petite enfance et de leur avenir, ont créé le RECREPE », dit-elle. 

À cet effet, l’association fait appel à l'État pour une réglementation des crèches et un soutien pour faciliter leur travail. Ils notent aussi qu’une formation est nécessaire pour les acteurs de la petite enfance pour éviter éventuellement ce genre de drame qui a eu lieu à la Cigogne Bleue.

Par la même occasion, ils déplorent l'accident qui a eu lieu à Linguère causant la mort de 4 nourrissons.

Ils informent aussi qu'une marche silencieuse sera organisée en la mémoire de bébé Dia à une date ultérieure et ils y invitent tous les parents et acteurs de la petite enfance.
Samedi 1 Mai 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :