Matam - Campagne de communication sur la portabilité et l’identification des abonnés : Le nombre de numéros portés très faible par rapport au parc global de la téléphonie mobile (DG ARTP)


Le Directeur général de l’ARTP, Abdoul Ly a procédé au lancement de la campagne nationale de communication institutionnelle sur la portabilité et l’identification des abonnés aux services de la téléphonie mobile.  C’était ce samedi 17 octobre 2020 à Doumga Ouro Alpha dans la commune de Bokidiawé (région de Matam).  À travers cet acte, l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (Artp) veut faire évoluer le processus de portabilité vers une nouvelle version qui permettra d’atteindre l’effet escompté à savoir la promotion de la compétition et la connaissance du parc par l’identification des numéros qui est un enjeu de sécurité nationale.
Selon M Ly, cinq ans après le lancement de la portabilité, à l’aune des statistiques observées, il apparait un taux de rejet important de près de 66% des demandes de portabilité dont les deux tiers sont causés par une mauvaise identification des numéros,  a-t-il fait savoir tout en rappelant que l’identification fiable des utilisateurs des services de téléphonie mobile est une obligation réglementaire qui incombe aux opérateurs.
Le processus de fiabilisation et d’authentification lancé en 2013, selon la même source sur instruction des autorités étatiques, a permis de mettre en place en 2016, une solution automatisée de consultation, en temps réel des fichiers de la Direction de l’Automatisation des Fichiers (DAF) du Ministère de l’Intérieur, offerte gracieusement par les opérateurs, avec pour objectif de leur permettre de mettre en conformité leurs bases de données-clients. 
Au terme de ce processus en 2017, plus de 5 millions de numéros non identifiés ont été résiliés a-t-il renseigné. Aussi, M Ly a-t-il sensibilisé les populations sur les effets pervers de l’achat de cartes SIM vendues à la sauvette et l’utilisation des numéros non identifiés qui peuvent parfois se révéler dangereux et sources d’ennuis judiciaires surtout dans un contexte de lutte contre la cybercriminalité.
L’analyse des statistiques sur la portabilité a également révélé que le nombre de numéros portés est très faible par rapport au parc global de la téléphonie mobile et le retour d’expérience au niveau des agences des opérateurs indique une mauvaise compréhension des populations de portabilité et des avantages qu’elle offre, a-t-il conclu sur cette question.
 
 
Abdoul Ly a en marge de cette cérémonie remis à 59 élèves de la région de Matam, titulaires du baccalauréat avec mention, des prix composés d'ordinateurs portables, de téléphones, de décodeurs et de tablettes.
 
 
Lundi 19 Octobre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :