Massalikoul Jinaan : une nouvelle page d’histoire: Par oumar Sow


Massalikoul Jinaan : une nouvelle page d’histoire: Par oumar Sow
L’inauguration, vendredi 27 septembre passé, de la mosquée Massalikoul Jinaan a été un moment fort de symboles pour la vie sénégalaise et l’Islam, comme l’ont du reste relevé beaucoup de commentaires. Pour nous, c’est d’abord une réponse aux colons, déterminés et des siècles durant, à réduire à zéro nos résistants islamiques comme Cheikh Ahmadou Bamba, en les soumettant à l’exil et de nombreuses autres formes de persécutions. En vain. Le résultat, si encore besoin est là, synonyme de victoire de l’Islam et de Cheikh Bamba. C’est aussi une réponse aux forces occultes, pour leur rappeler que le Sénégal n’est pas, ne sera, pas poreux aux forces radicales drapées sous le manteau de l’Islam. Nos marabouts incarnent un islam de paix, de dialogue. Nous sommes aujourd’hui très fiers d’appartenir à cette communauté. Massalikoul Jinaan, c’est le symbole de l’unité, de la paix, du pardon, toutes valeurs fondamentales chez l’Islam. Aussi, ne sommes-nous point surpris que l’une des séquences fortes du désormais mémorable vendredi 26 septembre fut la réconciliation entre le Président Macky Sall et son prédécesseur, Me Abdoulaye Wade. Deux grands hommes qui ont marqué l’histoire du Sénégal. Adversaires politiques, notre leader Macky Sall et son prédécesseur ont donné une nouvelle leçon de politique au monde entier. Et auprès de nous, leurs camarades et collaborateurs, leur démarche doit faire tâche d’huile, afin de dépasser les malentendus et mieux servir le Sénégal, le seul vrai intérêt suffisamment fort pour motiver nos actions. Reconnaissance à Serigne Mountakha… Pour avoir été l’acteur principal de la poignée de main entre Macky et Wade, et des autres actions advenues ce jour, le Khalife Général des Mourides a écrit une page très importante de l’histoire du Sénégal. Serigne Mountakha Mbacké a la reconnaissance de toute la Nation ! Aux acteurs que nous sommes, et principalement à nos leaders, le temps est à une nouvelle séquence, dont la suite logique devrait être l’arrivée de Wade à la table du dialogue national convié par le président de la République Macky Sall. Dans le sillage, nous pourrons avancer, lentement mais surement, vers les retrouvailles de la famille libérale. Une autre page d’histoire… Vive le Sénégal, Vive l’Islam. Dieureudieuf Serigne Touba *Conseiller spécial du chef de l’Etat
Dimanche 29 Septembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :