Marième Soda Ndiaye au ministre de la coopération : « Le Sénégal est fatigué de tendre la main à l’étranger. Il faut développer des initiatives locales »


Pour développer le pays à travers une économie durable et compétitive, la donne doit changer si l’on s’en tient aux propos de la jeune députée Marième Soda Ndiaye.

Devant le ministre de l’économie, du plan et de la coopération qui défendait le vote de son budget à l’Assemblée nationale, la benjamine de l’Assemblée nationale propose un autre paradigme de coopération.

« Il faut développer la coopération nationale. Depuis 1960 on dépend de l’aide publique, de l’international. Je pense qu’il est temps de changer de fusil d’épaule pour adopter un partenariat profond avec les locaux qui peuvent développer des financements dans plusieurs secteurs d’activités », considère la députée.

D’autre part, Marième Soda Ndiaye estime qu’il faut que les énergies nationales prennent en main les questions économiques surtout dans ce contexte de pandémie qui a tant bouleversé l’économie nationale. D’où, selon la parlementaire la nécessité d’épouser les modèles de développement nationaux qui peuvent même inspirer la jeunesse.
Lundi 29 Novembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :