Marième Faye Sall et Harouna Dia, fous de foot ! (Oumou Wane)


Marième Faye Sall et Harouna Dia, fous de foot !  (Oumou Wane)
En quelques jours d’intervalle, nos lions de la Téranga ont battu à deux reprises les bafana bafana… Dès le match aller, on tenait déjà notre ticket d’entrée pour le mondial 2018.  

Au stade Leopold Sedar Senghor ce mardi, allégé de toute pression, le peuple exulte, la jeunesse vibre et fait vibrer les lions… On pouvait sentir et entendre les cœurs battre à l’unisson dans cet élan magique que seul le sport procure… Vous l’aurez observé ces jours-ci, loin de redescendre de l’olympe, la ferveur populaire a très vite débordé le stade pour s’ériger en ola patriotique, dont l’onde a circulé, depuis le Président de la République, en passant par la Première Dame, le Pm, le milieu des affaires et toute la classe politique, chacun manifestant son enthousiasme, autour de l'équipe nationale. 

Vous me direz, pour notre deuxième qualification à la coupe du monde, rien de plus normal que l’ambiance soit au beau fixe. Nous avons tiré des leçons de la première sélection en 2002 et sommes désormais mieux préparés pour aller, je l’espère, encore plus loin. Oui, j’y crois ! Le talent est là, si la discipline est maintenue, il n’y a nul doute que tout est possible même si des critères aléatoires font parfois du foot un jeu de hasard…

Personnellement, ce soir de match, ce qui n’a pas manqué d’attirer mon regard et de chatouiller ma curiosité, c’est de voir la première dame en robe traditionnelle « mamboye », totalement happée et le cœur chaviré par sa passion du foot ! Décidément notre Marième nationale n’en finit pas de nous étonner. Ils étaient tous là en tribune présidentielle, mais le couple Marième Faye Sall-Harouna Dia affichait ce soir là une complicité que les avant-gardistes devraient davantage analyser. Tout ceci était apparemment spontané mais faut-il y voir un signe précurseur ? Non seulement ils sont devenus de fait marraine et parrain des lions pour ce mondial 2018, mais si je pousse un peu le bouchon, je vois que la campagne 2019 a bel et bien démarré ce mardi soir et qu’elle se fera sous le signe du cœur et de l’empathie donc forcément sous la férule de ces deux là ! Tout un programme ! 

Harouna Dia, le solutionneur de problèmes, est doté de cette grâce divine, d’être là où il faut, quand il faut, rendant tout plus simple, plus fluide, plus facile. Rappelons encore qu’il y a peu, la fédération sénégalaise de football remerciait très sincèrement Harouna Dia, qui lui a spontanément accordé un soutien financier d’un montant de 5.000.000 de francs CFA, lors du séjour de la délégation sénégalaise à Ouagadougou, pour les besoins du match retour Burkina Faso vs Sénégal du 05 septembre 2017.

En homme de tendances et grand mécène qu’il est, il aura vite compris que la qualification de nos Lions du football pourrait non seulement raviver la flamme patriotique, mais que ce saint des saints tournoi, pourvu que l’on y brille, ne manquerait pas de créer des opportunités politiques pour son poulain à quelques mois des présidentielles. 

Une chose est sûre, alors que l’équipe nationale entame sa longue préparation en vue de la Coupe du Monde, elle doit réunir autour d’elle les meilleurs éléments, du moins tous ceux qui peuvent aider sa détermination à triompher. 

La simplicité incroyable de Harouna, sa rare intelligence, son humanité combative, toute proche des valeurs du sport, mais aussi ses moyens et sa générosité, font de ce pur produit de l’école et de la République, l’allié rêvé d’Aliou Cissé et de ses jeunes lions de la Teranga.

« Mon séjour aux Etats-Unis, dit-il, a complètement changé ma vision du monde et des affaires (...) parce que j’ai compris que c’est l’argent qui comptait pour faire triompher les idées ».
C’est l’argent mal employé qui rend vaniteux. C’est le mauvais état d’esprit qui rend pauvre. L’argent n’est qu’une énergie, seule la préparation physique est primordiale, mais les moyens, à n’en pas douter, seront aussi l'occasion de renforcer le mental et la vie du groupe. Alors suivons !...
Oumou Wane
Vendredi 17 Novembre 2017
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :