Marième Diagne tuée à coups de couteau : « Tant que la peine de mort n'est pas appliquée, les gens surtout, les femmes continueront d'être tués comme des pigeons » (Fallou Diouf)

C'est l’émotion et la consternation qui se lisent sur le visage des parents de la défunte Marième Diagne. Âgée de 25 ans, Marième Diagne était étudiante en génie civil à l'Université de Thiès. Le présumé meurtrier, A.Guèye est entré dans la maison avant de se diriger directement dans la chambre de Marième Diagne pour la tuer à coups de couteau. D'après Fallou Diouf, petit ami de la sœur de Marième Diagne, le présumé meurtrier serait venu dans la maison pour menacer de mort sa victime. Pour lui, « tant que la peine de mort n'est pas appliquée, les gens, surtout les femmes continueront d'être tués comme des pigeons ».


Dimanche 8 Mars 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :