Marché Sandaga : Plus de 50 cantines menacés de déguerpissement par l'autorité...


Après le mois de juin qui a vu le déplacement de plusieurs commerçants vers le champ de courses, cette fois-ci, c'est un autre lot de plus de 50 cantines qui sont sommées de quitter les lieux. Le prétexte avancé par l'autorité est, selon ces commerçants, tout simplement insensé. 

"C'est une mosquée qui a été construite aux alentours de ces cantines et les autorités veulent nous faire croire que nous occupons la voie alors que depuis plusieurs années, nous sommes en ces lieux. C'est tout simplement injuste si elles veulent nous faire déguerpir de cet endroit qui constitue le lieu où nous gagnons notre vie", regrette Oumar Cissé le porte-parole des commerçants.

Pour ces commerçants, il est clair que la modernisation des marchés doit bien avoir lieu. Mais pas au point de porter préjudice à plus de 300 familles qui dépendent du revenus de ces pères et mères de famille. 

Ils demandent toutefois que le centre commercial soit construit dans les meilleurs délais et qu'ils aient l'assurance que toutes ces cantines menacées soient relogés.
Lundi 1 Février 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :