Marche C25, le président du mouvement "j'aime le Sénégal" invite les leaders à une large ouverture


En anticipant la marche de ce vendredi prévue à la place de la Nation, le président du mouvement "J'aime le Sénégal" invite les leaders du C25 à plus d'ouverture aux autres citoyens qui avaient annoncé leur candidature et qui ont renoncé par la suite. 
Moulaye Camara pour ne pas le citer, en point de presse à Ziguinchor, de lancer un appel : "j'invite les membres du C25 à maximiser les forces en intégrant tous les présidents de mouvement et candidats indépendants dans le C25 pour que les rencontres fassent tâche d'huile. Car seul l'union fait la force pour pouvoir battre Macky Sall à plate couture. Tout le peuple sait que Macky a échoué sur tous les plans" soutiendra l'allié du candidat recalé Pierre Goudiaby Atépa qui a annoncé dans la foulée que l'architecte a commis un pool d'avocats pour attaquer le rejet de sa candidature.
Moulaye Camara ne s'est pas arrêté en si bon chemin en dénonçant ce qu'il appelle "l'ingérence de chefs d'Etat Africains dans nos affaires politiques." Il s'explique : "ce n'est pas normal qu'il y ait des chefs d'État Africains lors de l'investiture d'un candidat à une élection présidentielle. Ce n'est pas normal, c'est une faute diplomatique très grave". Raison pour laquelle il a demandé aux candidats retenus d'investir la base, de faire des tournées, de battre campagne pour sécuriser leur électorat et grignoter dans le jardin du pouvoir. 
Vendredi 11 Janvier 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :