Maouloud 2017 : Déploiement de 150 agents du service national de l’hygiène


Maouloud 2017 : Déploiement de 150 agents du service national de l’hygiène
Le service national de l’hygiène a déployé de manière préventive, en perspective du maouloud 2017, 150 agents dans la région de Thiès et principalement à Tivaouane avec différentes divisions dans l’organisation du travail, a révélé mardi le capitaine Fallilou Sarr, chef de la brigade régionale de l’hygiène de Thiès.

"Le service national d’hygiène, dans sa stratégie nationale de couverture  préventive du maouloud, a mis en place un dispositif depuis la fin du magal de Touba et nous sommes un total de 150  agents positionnés à partir de Tivaouane avec différentes divisions dans l’organisation du travail’’, a-t-il dit.

M. Sarr s’exprimait au cours d’un point de presse organisé à Tivaouane, dans le cadre de la couverture sanitaire du maouloud, dans la région de Thiès.

Selon lui, depuis le 12 novembre, le staff régional et le niveau national, avec l’appui des autres régions, sont basés à Tivaouane, d’où ils font le tour de la région.

Depuis cette date,  plusieurs activités ont déjà été effectuées, notamment dans le cadre de la promotion des bonnes pratiques pour cet évènement religieux qui mobilise de nombreux pèlerins.

‘’Concernant le traitement des domiciles et de l’espace, c’est-à-dire
les opérations techniques, nous avons fait un pas important dans la réalisation de nos objectifs. A mi-parcours, nous sommes à 65% voire 70% de couverture et nous avons encore un peu de temps par rapport à cette activité’’, a-t-il rassuré.

Cette opération a permis de traiter 2313 lieux principalement composés de domiciles (2210), d’écoles et daaras (écoles coraniques) (46), de mosquées (26) et de services administratifs, a indiqué Fallilou Sarr.

‘’Au total, 18 155 pièces ont été traitées à Tivaouane et Thiénaba, Pout, Cayar, Khombole, Touba Toul et une partie de Thiès’’, a-t-il ajouté.

Pour y arriver, les responsables de l’hygiène publique ont utilisé ‘’230 litres de produits insecticides’’ avec au moins dix équipes ventilées dans les différents quartiers de Tivaouane avant d’aller dans les autres localités.

‘’Nous avons aussi traité l’espace à Tivaouane avec nos nouveaux moyens d’intervention, avec nos appareils qui sont ultra-performants tout comme nous l’avons fait à Thiénaba’’, a souligné le chef de la brigade régionale de l’hygiène de Thiès.

Le service d’hygiène va, dans les prochains jours, procéder de la même manière dans le département de Thiès, à Keur Mame El Hadji Ndiégène, Médina Fall, Diakay Toucouleur, Gounass Gaïdel, etc,.

Les éléments du service d’hygiène veillent également au contrôle de la qualité de  l’eau, très prisée en cette "période de forte canicule’’.

‘’Nous lançons un appel à tous ceux qui détiennent des camions citernes et leur demandons de passer au service d’hygiène, pour qu’on puisse vérifier le contenant. Il est mis à la disposition des usagers qui le souhaitent des comprimés +aquatap+’’, a-t-il indiqué.

Les camions de vidange sont contrôlés, afin de s’assurer de leur état, pour voir en particulier s’ils sont étanches, de manière à éviter que la moitié de leur chargement ne soit pas versée sur les routes avant même  d’arriver au  niveau du site de dépotage situé sur la route de Saint-Louis.
Mardi 21 Novembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :