Manifestations contre le président IBK : un mort déploré...


Les manifestations de ce jour au Mali ont fait au moins un mort. Selon l’Agence France Presse (AFP), ce décès a été confirmé par le Dr Yamadou Diallo, en service à l’hôpital Gabriel Touré de Bamako. La Primature aurait aussi reconnu la mort d'une personne au cours des événements de ce vendredi. 

Le mouvement du 05 juin avait appelé à un nouveau rassemblement ce vendredi 10 juillet à la place de l'Indépendance.

Les manifestants qui ont appelé à la désobéissance civile ont montré la voie en bloquant des ponts et en assiégeant la télévision nationale dont le signal a depuis été coupé. L’Assemblée nationale dont la dissolution faisait partie des revendications du Mouvement du 05 juin dirigé par l’Imam Mahmoud Dicko, a été tout simplement saccagée.

Les contestataires réclament la démission d’Ibrahim Boubacar Keita, la dissolution de l’Assemblée nationale et de la Cour constitutionnelle. Lors de son adresse à la nation, le président malien a annoncé la réorganisation de la Cour constitutionnelle mais ne s'est pas exprimé en faveur de la dissolution de l'Assemblée nationale.
Vendredi 10 Juillet 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :