Manifestations au Sénégal : L’APR dénonce « une furie sauvage, subversive et insurrectionnels, des groupuscules de surexcités »


Le 03 Mars 2021, la République, notre bien commun a été agressée, l’État de droit défié, les biens des populations pillés, spoliés et volés. A travers une furie sauvage, subversive et insurrectionnels, des groupuscules de surexcités qui constituaient le cortège de M. Ousmane Sonko, malgré l’état de catastrophe sanitaire, ont été à l’origine de graves et inacceptables troubles à l’ordre public qui ont valu à ce dernier, une garde à vue à la Brigade de recherches.

 

En effet, accusé de viol et de menaces de mort par une citoyenne sénégalaise, répondant au nom de Adji Sarr, M. Ousmane Sonko, qui devait se rendre à la convocation du juge après la levée de son immunité parlementaire, à sa demande, a persisté dans sa stratégie de déni, de discréditation des institutions de la République et de refus de toute forme de confrontation avec la plaignante, et au besoin en appelant de façon répétée à mettre le pays à feu et à sang.

 

Dans cette affaire de mœurs qui oppose Ousmane Sonko et la dame Adji Sarr, deux citoyens sénégalais d’égale dignité, il n’y a rien de politique.  Et dans un État de droit, comme le Sénégal, il appartient à la justice de trancher les conflits entre citoyens et nul ne peut se prévaloir d’un quelconque statut pour chercher, par subterfuge ou défiance à se mettre hors de portée de la justice.

 

Ce qui se passe dans notre pays depuis le 03 Mars, est tout simplement inacceptable. Les actes violents et autres provocations qui visent à installer le chaos, l’insécurité et l’instabilité sont indignes dans un pays comme le nôtre et pour un grand peuple comme celui du Sénégal. Le Sénégal, notre pays restera une démocratie modèle qu’il nous faut consolider en respectant et défendant ses institutions, un État de droit respecté de par le monde et protecteur, sans discrimination de droits de tous ses citoyens.

 

Aussi, le Secrétariat Exécutif National de l’APR, présente ses sincères condoléances aux familles des victimes tout en condamnant avec la plus grande fermeté les actes de violence et de vandalisme sous quelque forme que ce soit. De tels actes de pillages sont d’autant plus graves qu’ils sont dirigés contre des biens publics, des biens privés, des groupes de presse (RFM, Le Soleil…), et notamment des installations et entités privées de droit sénégalais, où travaillent des Sénégalais même si celles-ci portent les enseignes d’entreprises originaires d’un pays – partenaire du Sénégal, en même temps qu’ils écornent l’image du Sénégal.

L’Alliance Pour la République les assure de sa totale solidarité.

 

Face à cette situation, l’Alliance Pour la République voudrait appeler, tous les Sénégalais, jeunes et moins jeunes, hommes et femmes, dans nos villes et campagnes, les organisations politiques et citoyennes à la retenue, à la sérénité, au calme, à faire confiance à la justice de notre pays et surtout à refuser que cette affaire de mœurs ne serve de prétexte pour déstabiliser notre cher pays.

 

Enfin, le Secrétariat Exécutif National de l’APR, exprime son soutien total aux forces de défense et de sécurité, dans leur mission de maintien de l’ordre public, et demande Gouvernement de prendre toutes les dispositions requises pour garantir la sécurité et la tranquillité des populations et que la lumière soit faite sur ces accusations de viol, en toute impartialité, par la justice de notre pays, qui garantit le respect des droits humains et des droits de chaque citoyen.

 

Fait à Dakar, le 5 mars 2021

 

Le Secrétariat Exécutif National

Vendredi 5 Mars 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :