Mangroves de la Casamance et du Sine Saloum : Un projet de 5 millions d’euros pour leur conservation et leur mise en valeur.

Le projet d’appui à la politique d’aires marines protégées du Sénégal à travers la conservation et la mise en valeur durable des mangroves de la Casamance et du Sine Saloum, a été lancé ce matin au ministère de l’environnement et du développement durable (MEDD). Un projet financé par l’Agence Française de Développement (AFD) d’un coût de 5 millions d’euros et pour une durée de cinq ans, avec plusieurs objectifs et résultats attendus. Il vise à renforcer la capacité du gouvernement à gérer les aires marines protégées en s’appuyant sur l’expérience acquise dans les zones de mangrove dans le souci d’une meilleure valorisation des services écosystémiques.


Jeudi 20 Juin 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :