Mandat de dépôt pour les 28 travailleurs de l’usine Twyford : Les éclairages de Me Fadel Fall, avocat des justiciables.


Mandat de dépôt pour les 28 travailleurs de l’usine Twyford : Les éclairages de Me Fadel Fall, avocat des justiciables.
Depuis quelques jours, le courant ne passe plus entre les travailleurs de l’usine Twyford et la direction de celle-ci. C'est à la fois des conditions de travail et les licenciements abusifs que ces travailleurs exigent de la direction de l’usine. Cette dernière, passant à la vitesse supérieure pour dénoncer les destructions de biens et saccages, a favorisé le placement sous mandat de dépôt des travailleurs plaignants.

Me Fadel Fall, avocat des 28 travailleurs placés sous mandat de dépôt,  en guise d'éclairage, a donné quelques impressions sur la procédure : "Pour le moment, je ne vois rien d'illégal dans la procédure. On ne pourrait pas dire qu'il y'a une manipulation de quelque nature que ce soit. Je ne m'aventurerai pas à dire qu'il y'a une manipulation", renseigne la robe noire.

En effet, ces 28 justiciables ont été placés sous mandat de dépôt. Les faits qui leur sont reprochés sont des faits d'entrave au libre exercice du travail, de destruction de biens appartenant à l'État et à l'Usine Twyford. Mais, il faut rappeler qu'ils n'ont pas reconnu les faits qui leur sont reprochés après enquête. 

Ainsi, l'avocat estime que "pour le moment, la procédure suit normalement son cours. Cependant, quand on sera au fond de l'affaire, on verra si les poursuites sont fondées ou pas".  

Ces clients sont toutefois fatigués, abattus et désemparés surtout quand ils ont su que la liberté provisoire leur était refusée. Toutefois, l'avocat renseigne que le syndicat prenant en charge les revendications des travailleurs s'active pour faire le travail qui lui incombe. 
Jeudi 29 Avril 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :