Management « agressif », injustice, frustrations, les employés de la CBAO exaspérés tirent sur l’administration.

Partagés entre frustration et sentiments d’injustice, ces derniers ont tenu un sit-in ce 30 décembre pour dénoncer un mauvais management qui porte atteinte à leur honneur. Lors de ce sit-in, le SGA a rappelé les revendications du syndicat dont la plus essentielle est l’augmentation du taux de la prime. En effet, depuis 2018 les employés courent derrière cette augmentation et l’administration refuse d’ouvrir le capital aux employés, a fait savoir Djibril Diop, SGA du syndicat. Il a par ailleurs annoncé une grève de zèle qui consiste à travailler tout en occasionnant une lenteur dans le système.
C’est le lieu pour Djibril Diop, en tant que porte parole, d’extérioriser le ressenti des agents à travers son discours. Un style de management jugé « agressif » avec beaucoup de sanctions et de pénalités déclare le sieur Diop.
« Les agents de la CBAO travaillent entre 10 et 12 heures par jour. Il y a une pression terrible, c’est excessif », dira le SGA du syndicat avant de poursuivre : « nous travaillons de 07h 30 à 19 heures, ce harcèlement n’est pas supportable, nous n’allons pas nous suicider mais cela doit cesser... »


Jeudi 30 Décembre 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :