Mamina Kamara, Président Conseil départemental de Bignona : « La société Dakar Dem Dikk qui dans une parfaite intelligence peut nous aider à retracer les autres enseignants »


Le Conseil Départemental de Bignona est à pied-œuvre pour retrouver les autres enseignants qui ont déjà rejoint leurs postes. Ceux qui ne se sont pas encore présentés pour se faire prélever. C’est ainsi que pour mieux cerner la situation et ne pas dépendre de Ziguinchor, le comité départemental de gestion des épidémies du département de Bignona a mis en place un centre autonome de prise en charge. Le département a son plan de riposte. D’ailleurs c’est dans ce centre que les 07 enseignants testés positifs sont pris en charge. Un centre mis en place avec l’accompagnement du Conseil Départemental.

Le président du Conseil Départemental, Mamina Kamara, prenant la balle au rebond, invite les autres enseignants qui ne se sont pas encore présentés pour les prélèvements de s’approcher du centre. Car dit-il, «il faut la traçabilité pour retrouver ces enseignants, il faut travailler sur les familles avec qui ils ont eu des contacts».

Analysant l’ampleur d’une probable contagion généralisée, Mamina Kamara invite la société nationale de transport Dakar Dem Dikk qui a convoyé les enseignants à travailler en parfaite collégialité pour retrouver le plus rapidement possible ces enseignants.

«Le traçage sera assez complexe, difficile et rude. D’abord, procéder au traçage avec la société Dakar Dem Dikk qui dans une parfaite intelligence peut nous aider dans ce travail. Ensuite procéder au traçage au niveau de Bignona avec les clandos, les voitures de sept places. Il faut les retrouver», souligne Mr Kamara.
Mercredi 3 Juin 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :