Mamadou S. Guissé déballe : « Les leaders qui incitent les jeunes à la violence sollicitent des prêts de l’Etat »


Dans cet entretien avec Dakaractu, l’opérateur économique Mamadou S. Guissé se prononce sur la recrudescence de la violence politique, en direction de l’élection du 24 février. Ainsi, il demande aux jeunes de refuser de servir de chair-à-canon à des leaders de l’opposition qui courent derrière des prêts de l’Etat pour financer leurs activités. A cet égard, il félicite le ministre de l’Intérieur et encourage ses compatriotes à méditer sur le sort de Mamadou Diop ou encore sur celui de Ndiaga Diouf, tués dans les manifestations violentes ayant précédé la présidentielle de 2012. L’homme d’affaires, qui assume ouvertement son soutien à Macky Sall, croit savoir que le privé national, depuis 2012, a un meilleur accès à la commande publique, contrairement « au sarcasme d’une certaine opposition prompte à manipuler les sentiments nationalistes ». Ce qui le pousse à exhorter le patronat à « aider le président Macky Sall en faisant de l’entreprenariat ». 
En définitive, il s’engage à ne ménager aucun effort pour la réélection du président de la République sortant. 
 
Mercredi 13 Février 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :