Mamadou Kassé (DG Sicap) à l’opposition : « Crier de façon anticipée à la fraude, c’est essayer de jouer sur la conscience populaire concernant la défaite prochaine attendue »


Mamadou Kassé, le directeur général de la Sicap S.A, par ailleurs responsable politique de la mouvance présidentielle à Tambacounda, dit être irrité par la démarche de l’opposition qui crie déjà à la fraude électorale.

Pour le membre de la Task Force Républicaine, cette manière de faire de l’opposition est une stratégie mise en place pour jouer sur la conscience citoyenne en vue d'une défaite prochaine aux élections locales.

« Ce que nous sommes en train de vivre, c'est une étape normale de notre processus électoral et c’est quelque chose que nous vivons depuis des années. À chaque fois, il y a une révision  exceptionnelle qui permet à ceux qui doivent intégrer le fichier, à ceux qui veulent changer de lieu de vote, de pouvoir le faire dans les règles, entre autres considérations. Mais nous constatons qu’il y a un débat impersonnel et qui est valable pour tout le monde. Je rappelle que le primo votant n’est pas réservé à l’opposition. S’il y a des contraintes, elles le sont autant pour l’opposition que pour la coalition au pouvoir. Donc, naturellement crier aujourd’hui de façon anticipée à la fraude, c’est effectivement anticiper, ou encore essayer de jouer sur la conscience populaire sur la défaite prochaine attendue au soir du 23 janvier 2022 », précisera Mamadou Kassé, candidat déclaré à la mairie de Tamba.

Par ailleurs, le membre des cadres républicains de Tambacounda qui invite l'opposition à sensibiliser les populations à aller s’inscrire sur les listes électorales, souligne qu’aucun maire d’une commune de quelque bord que ce soit, n’a intérêt à priver les citoyens de leur inscription sur les listes électorales.

« Cette opposition qui me semble désunie incohérente et inconséquente doit s’investir à inscrire ses primo votants ou ceux qui sont de leur côté. C’est ce que nous faisons en toute responsabilité avec le respect de la loi. Car aucun maire n’a intérêt à se lancer dans une forme de blocage de l’inscription des populations sur les listes électorales, d’autant plus qu’il y a des règles impersonnelles valables tant pour l’opposition que pour la mouvance présidentielle », estime encore le leader du mouvement And Sampatt Macky...  
Vendredi 13 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :