Mamadou Goudiaby, inspecteur d’académie de Kolda : « Tout est fin prêt pour les épreuves d’anticipé de philosophie du baccalauréat… »


Mamadou Goudiaby, inspecteur d’académie de Kolda : « Tout est fin prêt pour les épreuves d’anticipé de philosophie du baccalauréat… »
« Tout est fin prêt pour les épreuves d’anticipées de philosophie du baccalauréat. En ce sens, nous avons 6.023 candidats dont 2.442 candidates pour 20 centres d’examens répartis en 22 jurys. Cette année, je rappelle, il est formellement interdit que le candidat amène son téléphone portable en salle d’examen, d’après la circulaire de l’Office du bac. Et quiconque, franchira cette mesure sera responsable de ses actes et l’Office du bac est intransigeant là-dessus. C’est pourquoi, nous demandons aux parents de conseiller à leurs enfants de laisser leur téléphone portable à la maison. » Ainsi s'exprimait l’IA de Kolda lors de son point de presse organisé ce mardi 28 mai.

À en croire toujours ce dernier, « tout le coté organisationnel, administratif est prêt, à savoir les surveillants et les superviseurs des anticipés. Les chefs d’établissement ont été instruits sur le déroulement des épreuves anticipées. Auparavant, les élèves ont pu bénéficier d’une révision générale sur la philosophie avec l’appui du département de la philosophie de la Fastef en envoyant des professeurs », souligne-t-il.

Restant sur la même lancée, il précise : « j’insiste sur le téléphone portable, car je sais les dangers qui se cachent derrière pour le candidat. C’est pourquoi, j’invite les parents à conseiller à leurs enfants de ne pas amener de téléphone portable qui est passible d’une peine disciplinaire longue. Les candidats doivent aller à l’heure et respecter les règles de l’examen. Je pense que pour une demi journée, les élèves peuvent se passer du téléphone portable pour leur bien », insiste-t-il.

Il poursuit : « l’examen est une étape sérieuse dans le processus scolaire de l’élève. C’est pourquoi, je pense qu’il est important que les potaches respectent la consigne de l’Office du bac. Et en ce sens, je redemande aux parents encore de veiller scrupuleusement à ce que leurs enfants respectent la règle établie par l’Office du bac », conclut-il.

 
Mardi 28 Mai 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :