Mamadou Diop Decroix, député : « On instrumentalise la justice pour régler des comptes politiques »


« Il ne faut rien attendre de ce procès. C’est la mascarade qui se poursuit. On instrumentalise la justice pour régler des comptes politiques comme exactement avec Karim Wade en son temps et avec peut être quelqu’un d’autre la prochaine fois si le rapport de force n’est pas inversé. La question ne se pose plus du point de vue du pouvoir. Pour moi, ce n’est plus le pouvoir qui est interpellé. C’est l’opposition. Ce sont les citoyens sénégalais qui sont interpellés.
Est-ce qu’ils vont laisser ce pays être gouverné par une autocratie ou bien se dresser pour mettre à bas l’autocratie ? On est venu pour soutenir Khalifa Sall mais on n’attend rien de la justice. Les décisions viendront du palais. Je parle d’inverser le rapport de force pour que l’opposition s’organise davantage, s’unisse avec tous ceux qui se considèrent comme des citoyens vivant au Sénégal et qui pensent que le pays doit être gouverné de façon normale. »
Vendredi 15 Décembre 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :