Mamadou Dame Cissé, président régional des producteurs de Kolda : « Nous avons un grand espoir pour l’hivernage de cette année… »


Avec ce début d’hivernage à Kolda, nous avons donné la parole à monsieur Mamadou Dame Cissé, le président des producteurs de la région de Kolda et maire de la commune de Mbourouco (département de Médina Yoro Foula) pour revenir sur cette présente campagne d’hivernage. Ce dernier, étant aussi un grand producteur, a parcouru d’abord le processus de distribution des intrants (semences et engrais), l’état des cultures avec la pluviométrie, avant de se prononcer sur ceux qui cherchent à nuire à l’image de l’agriculture.

À en croire Mamadou Cissé, « nous avons un grand espoir pour l’hivernage de cette année. j’ai vu dans le monde rural des intrants (semences et engrais) et la pluie à temps. Et de plus, il y a eu une transparence dans la distribution des intrants en ce début de l’hivernage. En tout cas, dans ma zone de Mbourouco tous les paysans sont au champ. Et aujourd’hui, toutes les terres cultivables sont occupées et d’autres n’en disposent même pas.»

Il balaie d’un revers de la main, les critiques infondés de personnes malveillantes qui disaient qu’il n y’avait pas suffisamment d’intrants. Tous les paysans ont reçu leurs intrants, semences et engrais. Le problème est qu’il y a des gens installés à Dakar qui parlent au nom des paysans sans être des paysans. Le ministère de l’agriculture a bien fait son travail car les producteurs ont reçu tous les intrants et ne se plaignent pas. Et personne ne peut connaitre cela mieux que nous les producteurs », clarifie-t-il.

Revenant sur la production, il précise : « cette année, on va produire plus que l’année passée car la transparence et la bonne pluviométrie sont au rendez-vous. Si nous avons eu un million de tonnes c’est à cause aussi des grands producteurs y compris les petits producteurs accompagnés tous par l’État. Et je pense que l’actuel ministre de l’agriculteur s’inscrit dans cette dynamique-là. Nous avons vu l’année passée les producteurs vendre leur récolte à 300 f voire 400 f cfa le kilogramme d’arachide.  Nous avons reçu 500 kg ou une tonne pour les grands producteurs, mais également le petit producteur a reçu son quota. Nous sommes vraiment contents et maintenant nous souhaitons que le Tout Puissant nous donne de l’eau... »
Vendredi 17 Juillet 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :