Mamadou Baldé, président de la chambre d'industrie et d'artisanat de Conakry ( Guinée) : " Nous sollicitons la mise en place d'une zone commerciale entre nos deux pays "


Lors de la cérémonie de signature d'un protocole d'accord entre la chambre de commerce, d'industrie et d'agriculture de Kaolack et celle d'industrie et d'artisanat de Conakry (Guinée), le président de ladite chambre, par ailleurs chef de la délégation composée de l'ensemble des chambres régionales de ce pays, a fait un plaidoyer pour la création d'un espace commercial sous régional au profit des producteurs qui sont dans les deux États afin de booster l'économie. " Nous sollicitons d'abord la mise en place d'une zone commerciale qui permettra à tous les producteurs, tous les industriels du Sénégal ou bien des étrangers qui souhaiteront utiliser cet accord d'acheminer leurs produits dans cette zone commerciale. Cela va aussi permettre aux différents consommateurs de venir à destination dans la zone commerciale. Au lieu que chacun cherche son visa difficilement, son billet d'avion pour débarquer dans un pays asiatique ou européen, nous devons créer une zone commerciale entre nos deux pays pour que les produits qui sont en train d'y être fabriqués et transformés, puissent être consommés par nos deux pays", a lancé Mr Mamadou Baldé.

Abondant dans le même sens que son homologue, le président Serigne Mboup va plus loin et promet d'ouvrir prochainement une entreprise dans le pays d'Alpha Condé. " Le patronat aime à chaque fois accompagner le chef de l'État à Dubaï, aux États-Unis ou ailleurs, moi je dis que nous devons changer de cap en accompagnant le président en Guinée, au Mali etc, en vue de rencontrer nos frères. Alors, moi je milite pour que nos produits soient exportés en Guinée et ceux guinéens au Sénégal. Et d'ailleurs je compte investir prochainement en Guinée dans le secteur de l'automobile et de l'électronique. "
Pour réussir cette intégration à travers la mise en place d'une zone commerciale, Mr Mamadou Baldé a ainsi promis de prendre langue avec son président de la République une fois en Guinée tout en demandant au président Mboup d'essayer de faire pareil. " Nous allons nous partager les tâches. Le président Mboup et moi, chacun de nous va assumer sa mission. Personnellement, j'irai voir le président Alpha Condé pour lui expliquer l'enjeu et l'importance de cet accord. Et l'idée est que nos deux chefs d'Etat, nous aident à matérialiser cet accord".

 À noter que le protocole d'accord prend en compte l'ensemble des secteurs d'activités liés à l'économie. Il permet également de jeter les bases d'une alliance de jumelage entre la chambre consulaire de Konakry et celle de Kaolack.
Dimanche 1 Avril 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :