Malick Gackou minimise le bilan « parfait » du régime de Macky Sall et fustige le projet de parrainage.

La question sur le projet de loi sur le parrainage, ainsi que la situation démocratique du pays ont été évoquées par le président du Grand Parti qui a appelé le chef de l’État à préserver les acquis démocratiques et à ne pas tripatouiller la constitution.
Malick Gackou assimile le projet de loi sur le parrainage à un forcing du régime en place. « Si leur bilan est aussi éloquent que ça, ils n’ont qu’à organiser des élections transparentes et laisser le peuple trancher... »


Mercredi 11 Avril 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :