Mali: un gendarme tué dans l'attaque d'un poste de contrôle près de Bamako


Un gendarme a été tué et trois autres ont été blessés dans l'attaque au Mali de leur poste de contrôle lundi sur l'axe Kati-Kita, à quelque 130 km de la capitale Bamako, a indiqué le préfet de la région à l'AFP.

Cette attaque est la troisième depuis une semaine non loin de Bamako.

Les deux premières ont tué au moins deux pompiers et trois civils et ont été revendiquées par les jihadistes du Groupe de soutien à l'Islam et aux musulmans (GSIM, JNIM en arabe), affiliés à Al-Qaïda.

"Le poste de la gendarmerie de Sebekoro dans la région de Kita a été attaqué vers 2 heures du matin (locales et GMT)", a déclaré Djiby Diawara, préfet de Kita.

"Bilan: un gendarme tué, trois blessés, dont un grave, évacué sur la polyclinique militaire de Kati.
Nous sommes en train de préparer l'inhumation du jeune gendarme tué", a-t-il précisé.

Le Mali est en proie depuis 2012 à la propagation jihadiste et à une profonde crise multidimensionnelle, politique, économique et humanitaire.

Les colonels arrivés au pouvoir par un putsch en 2020 et confortés par un second coup de force en 2021 se sont détournés de l'ancien allié français et de ses partenaires, et se sont tournés militairement et politiquement vers les Russes.
Lundi 9 Janvier 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :