Mali: après la Suède et le Danemark, les forces de défense estoniennes (EDF) vont aussi se retirer


Les forces de défense estoniennes (EDF) présentes au Mali devraient se retirer très prochainement, après celui de la Suède et du Danemark qui étaient réunis autour du groupement européen de la « Task Force Takuba. Lors d'une réunion vendredi dernier les EDF, ont estimé qu’en raison de la violation flagrante des règles par la junte malienne, il n'est plus possible de poursuivre la mission, a déclaré le ministre de la défense Kalle Laanet au quotidien Postimees.. L'échec de la démocratie au Mali a entraîné la fin des activités antiterroristes menées par la France dans ce pays, après l'annonce des retraits unilatéraux de la Suède et du Danemark et l'annonce que la junte militaire actuellement au pouvoir au Mali avait fait appel à des mercenaires russes.
Le retrait officiel sera annoncé ce mercredi, a-t-il précisé. « Des élections démocratiques ne sont pas prévues, ce qui était l'un des aspects les plus importants de l'accord [d'aide] », a déclaré Laanet à propos des raisons du retrait. « L'autre côté est, bien sûr, leur propre désir : l'exemple peut être vu avec le Danemark ... Il n'est pas possible de continuer dans de telles conditions, et tous les autres alliés étaient d'accord », a poursuivi Laanet.
Laanet a souligné que cela ne signifiait pas que la lutte contre le terrorisme dans la région du Sahel ne serait pas poursuivie. 
L'ESTSOF, l'unité des forces spéciales de l'EDF, a également pris part à l'opération Takuba, dans le nord-est du Mali.
 
Lundi 14 Février 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :