Mali - Un véhicule léger qui tentait d’infiltrer un convoi explose : six soldats français blessés.

Six soldats français ont été blessés vendredi 8 janvier au Mali, dont deux gravement, dans l’explosion d’un véhicule léger qui tentait d’infiltrer un convoi de l’opération Barkhane.


Mali - Un véhicule léger qui tentait d’infiltrer un convoi explose : six soldats français blessés.

Un véhicule blindé de combat de l’infanterie (VBCI) de l’opération Barkhane a été touché par un engin explosif improvisé (IED) ce vendredi 8 janvier dans la matinée, à une cinquantaine de kilomètres au sud-est de Hombori, dans la forêt d’Isey. Il semblerait que l’IED ait été caché à bord d’un véhicule léger (de type triporteur) qui a tenté de s’infiltrer dans un convoi mixte franco-malien (GTD Lamy commandé par le colonel Vouilloux et fort de 800 hommes d’une part et du 33e régiment de commandos malien d’autre part).

 

Pour faire face à la menace, l’équipage du VBCI a interposé son véhicule. Le conducteur ennemi, qui pourrait appartenir à la katiba Serma (JNIM) active dans ce secteur, a alors activé sa charge.

 

L’explosion a fait six blessés, dont deux graves, parmi les soldats du 1e régiment de tirailleurs (1er RTIR) qui participaient à une opération majeure de l’actuel mandat de Barkhane, l’opération Eclipse selon un communiqué malien de jeudi. L’auteur de l’attaque a trouvé la mort dans l’explosion.

 

Les blessés ont été évacués vers Gao et les trois plus sérieusement touchés vont regagner la métropole.

 

Cette attaque survient alors que le 2e RH a enterré deux des siens tués aussi au Mali. La ministre des Armées Florence Parly a rendu ce vendredi à Haguenau (Bas-Rhin) un hommage appuyé et ému au sergent Yvonne Huynh et au brigadier Loïc Risser,  membres du 2ème régiment de Hussards, morts le 2 janvier.

Vendredi 8 Janvier 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :