Mali : Le M5-RFP dans la rue, le 21 août, pour commémorer la lutte « héroïque » du peuple malien


Pour rendre hommage au peuple malien pour sa lutte héroïque, le mouvement du 5 juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) compte tenir un grand rassemblement patriotique le vendredi 21 août prochain sur la place de l’indépendance à Bamako. Le mouvement l’a fait savoir à travers un communiqué officialisé ce 19 août et signé par son comité stratégique.

Le M5-RFP invite à cet effet, la Cedeao, l’Union africaine et la communauté internationale dans son ensemble à mieux appréhender la situation au Mali en dehors des questions de sanction et à soutenir le peuple malien dans sa quête de paix, de réconciliation nationale, de démocratie véritable et de mieux vivre. Le texte du mouvement rappelle ainsi que le peuple malien reste plus que jamais mobilisé et déterminé jusqu’au couronnement de sa lutte patriotique pour la restauration d’un Mali démocratique, républicain et laïc doté d’une gouvernance responsable et vertueuse.

Le M5-RFP s’est, par la même occasion, félicité de la démission du président Ibrahima Boubakar Keïta de ses fonctions de chef d’État du Mali, de la dissolution de l’Assemblée nationale et du gouvernement intervenue mardi, 18 août.

Le document respectivement signé par les responsables Cheick Oumar Cissokho, Issa Kaou N’djim et Chogel K. Maïga, prend acte de l’engagement d’ouvrir une transition politique civile contenue dans la déclaration du Comité national pour le Salut du Peuple (CNSP) dont, relève le texte, l’intervention a parachevé la lutte du peuple malien.

Le M5-RFP salue, par ailleurs, l’engagement du peuple malien de l’intérieur et de la diaspora, de toutes les forces sociales et politiques, les femmes, les jeunes ainsi que l’imam Mahmoud Dicko considéré comme l’autorité morale dans cette lutte. Le M5-RFP rend hommage, également, à travers le document, aux 23 morts, aux centaines de blessés enregistrés lors des journées des 10, 11 et 12 juillet dernier. Il témoigne sa considération aux victimes de la barbarie répressive et meurtrière du régime IBK qui a lâchement retourné les armes létales de la force spéciale antiterroriste (FORSAT) contre les manifestants aux mains nues, dans les rues, domiciles et lieux de culte.

Le texte souligne à cet effet, que le M5-RFP suit de très près les actions et poursuites judiciaires contre les auteurs, commanditaires et complices des tueries et exactions commises contre les manifestants aux mains nues par la FORSAT et autres agents de répression à Sikasso, Kayes et Bamako. Le mouvement œuvre également à l’abandon de toutes les actions contre les responsables syndicaux de la police et des transporteurs et réitère sa demande de libération immédiate de l’honorable Soumaïla Cissé. Le mouvement du 5 juin condamne aussi les actes isolés de violences et de destructions de biens publics et privés auxquels la jeunesse malienne s’est d’ailleurs opposée sur le terrain. Le M5-RFP confie cependant demeurer profondément attaché à la démocratie comme mode de dévolution et d’exercice du pouvoir et entreprendra toutes les initiatives pour que le Mali puisse amorcer une véritable refondation de son système politique et de gouvernance ce, à travers, l’ouverture d’une transition républicaine et l’élaboration d’une feuille de route dont le contenu sera convenu avec le comité national pour le Salut du Peuple (CNSP) et toutes les forces vives du pays.
Jeudi 20 Août 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :