Mali : L'attaque de Dioura a été menée sous le commandement de Amadou Kouffa (GSIM)


L'attaque du 17 mars dernier contre des militaires maliens à Dioura, dans le centre du pays n'aurait pas été menée par  Bah Ag Moussa comme le prétendait l’armée malienne. 

Le Groupe de soutien à l’Islam et aux musulmans (GSIM) affilié à Aqmi et conduit par le jihadiste touareg Iyad Ag Ghali a diffusé une revendication et affirme que le raid meurtrier qui a coûté la vie à près de 30 soldats maliens a été mené sous le commandement d’Amadou Kouffa. 

Annoncé mort par la France et l’armée malienne, l’émir du Mouvement de libération du Macina, par ailleurs numéro 3 du GSIM est récemment apparu dans une vidéo pour démentir sa mort. 

Dans la revendication de l’attaque meurtrière de Dioura, le chef jihadiste qui intervient dans le centre du Mali semble apporter une preuve supplémentaire de sa présence dans cette zone qui échappe de plus en plus aux autorités étatiques maliennes. 
Samedi 23 Mars 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :